Pho­to de classe

Les nou­veaux gangs sont prêts à por­ter. Mais que re­ven­diquent-ils ?

Stylist - - Brèves -

Con­trai­re­ment à sa pote Tay­lor Swift qui ra­meu­tait ses BFF pen­dant ses der­niers concerts, Se­le­na Go­mez, elle, a lais­sé son gang à la mai­son lors du lan­ce­ment de sa tour­née mon­diale la se­maine der­nière : « J’ai dé­jà fort à faire par moi-même, avant d’avoir en­vie d’em­me­ner d’autres per­sonnes… » Une dé­cla­ra­tion qui tranche avec l’am­biance du mo­ment, puis­qu’on ne compte plus le nombre de gangs re­ven­di­qués : comme la Bal­main Ar­my d’oli­vier Rou­steing, le Wang Gang ou en­core le Gucci Gang, des ly­céennes pa­ri­siennes sa­pées en Gucci (lo­gique), qui po­saient en mars pour le ma­ga­zine i-d avant de s’af­fi­cher dans toute la presse. « On est loin de la vio­lence de l’amé­rique la­tine, iro­nise le so­cio­logue Fré­dé­ric Go­dart. Ici, les conflits se règlent à coups de ha­sh­tag. » Ra­vie de ré­cu­pé­rer cette sous-culture, la mode vide le phé­no­mène des gangs de sa réa­li­té so­cio­lo­gique. « Le sen­ti­ment d’ap­par­te­nance dans ces groupes, conti­nue Fré­dé­ric Go­dart, se construit sur le look uni­que­ment, et non sur des re­ven­di­ca­tions po­li­tiques comme c’était le cas pour les gangs des an­nées 70. » La preuve aus­si avec le Snap Pack, des hé­ri­tiers new-yor­kais (dont Tif­fa­ny Trump) qui ne par­tagent rien d’autre jus­te­ment que des ha­sh­tags sur Ins­ta­gram. Ces gangs éclip­se­ront-ils ceux qui ont quelque chose à dire ? Pas sûr. Les jeunes de Check It, un gang LGBT au car­re­four de la mode et de la vio­lence, is­sus du ghet­to de Wa­shing­ton, sont les hé­ros d’un do­cu­men­taire pré­sen­té en avril au fes­ti­val Tri­be­ca de New York. Quant à la BD Bitch Pla­net, qui ima­gine une so­cié­té sur-pa­triar­cale dans une pla­nète-pri­son dans la­quelle les femmes non conformes sont en­fer­mées et s’or­ga­nisent en gang, elle car­tonne tel­le­ment aux USA que ses fans se ta­touent « NC » comme leurs hé­roïnes…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.