Le crime par­fait de Le­ma­rié

C’est pas parce qu’on connaît dé­jà le cou­pable qu’il ne faut pas me­ner l’en­quête.

Stylist - - Contents - PAR AN­TOINE LE­CLERC-MOUGNE

C’est pas parce qu’on connaît dé­jà le cou­pable qu’il ne faut pas en­quê­ter

LE MO­BILE

« Le­ma­rié in­nove constam­ment. Par exemple, pour le dé­fi­lé croi­sière 2018 de Cha­nel, on a créé des plumes wa­ter­proof pour ap­por­ter une no­tion d’em­bel­lis­se­ment à des vê­te­ments d’ha­bi­tude faits pour la pluie ou l’ex­té­rieur.» En 2018, se prendre une sau­cée ou pas­ser par-des­sus bord, c’est tel­le­ment Cha­nel.

LA VIC­TIME

Une femme fan­tasque et li­mite ex­cen­trique qui a le goût des choses bien faites et sin­gu­lières. Le genre qui se pas­sionne pour les der­nières in­no­va­tions de la mai­son comme la plume wa­ter­proof au point de chan­ger tout son linge de table pour des nappes en toile ci­rée, avec pour unique de­vise : li­ber­té, éga­li­té, Le­ma­rié

LE CA­SIER JU­DI­CIAIRE

Fon­dée en 1880, Le­ma­rié tra­vaille avec les plus grandes mai­sons de mode comme Cha­nel, Dior, Gi­ven­chy, Louis Vuit­ton, Va­len­ti­no, Alexandre Mc­queen ou Alexandre Vauthier.

En 1996, la so­cié­té est in­té­grée à Pa­ra­fec­tion, la fi­liale de Cha­nel qui a ra­che­té neuf en­tre­prises de mé­tiers d’art.

Lors du der­nier fes­ti­val de Hyères 2018, Le­ma­rié a ex­po­sé cer­taines de ses créa­tions à la Villa Noailles et a ou­vert un ate­lier par­ti­ci­pa­tif.

LES IN­DICES

En plus de cent ans de confection, Le­ma­rié a dé­ve­lop­pé des créa­tions de­ve­nues des ca­rac­té­ris­tiques em­blé­ma­tiques de la mai­son : le ca­mé­lia en tis­su, la plume, la cou­lure, les vo­lants, les noeuds, la den­telle, les frou­frous et les plis­sés.

LA COU­PABLE IDÉALE

Ch­ris­telle Ko­cher. Pas­sée par l’école Cen­tral Saint Mar­tins de Londres, elle a fon­dé sa propre marque Ko­ché en 2014 et a été nom­mée dès 2010 di­rec­trice ar­tis­tique de Le­ma­rié. Propriété de Cha­nel de­puis 1996, la mai­son est spé­cia­li­sée dans l’art de la plu­mas­se­rie, la confection de fleurs en tis­su et la pa­rure.

L’ARME DU CRIME

Cette sil­houette (is­sue de la col­lec­tion croi­sière 2018 de Cha­nel) sur la­quelle la confection de plumes a été réa­li­sée par Le­ma­rié. Ni­veau style, on se mouille mais pas trop.

LE LIEU DU CRIME

La confection est réa­li­sée dans les ate­liers Le­ma­rié à Pan­tin, rue du Che­val­blanc, en Seine-saintde­nis. «J’y passe qua­si­ment tous les ma­tins mais ça m’ar­rive aus­si de tra­vailler sur les créa­tions Le­ma­rié dans mon propre stu­dio. Et aus­si beau­coup dans les taxis, je dois dire…»

LA PLANQUE

« En gé­né­ral, je vais me res­sour­cer dans une ga­le­rie, un mu­sée ou une li­brai­rie d’art. Ça me re­laxe, ça me donne des idées et ça me pro­cure aus­si beau­coup d’en­thou­siasme. J’adore par­ti­cu­liè­re­ment la li­braire de la Mai­son Rouge à Pa­ris.» Co­co et Cha­nel à la fois.

LES AVEUX

«Je suis un peu comme une cheffe d’or­chestre qui va pous­ser la créa­tion un peu plus loin, ex­plique Ch­ris­telle Ko­cher. Je prends part aux réunions, j'écoute les in­ten­tions de mes col­la­bo­ra­teurs et des mai­sons avec les­quelles nous tra­vaillons. L'idée est de par­tir d’échan­tillons pour ar­ri­ver à des vê­te­ments, grâce no­tam­ment à la mise en exé­cu­tion de l’équipe tech­nique et au tra­vail des ar­ti­sans.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.