Ca­mille Cha­moux

Plon­gée sans filtre dans son his­to­rique de na­vi­ga­tion in­ter­net

Stylist - - Contents -

C’est le prin­temps de la pluie mais c’est aus­si ce­lui de Ca­mille Cha­moux, qui en­voie du lourd dans le très drôle Lar­guées d’eloïse Lang et dans Le Ciel étoi­lé au-des­sus de ma tête, le huis clos tou­chant d’ilan Klip­per. Et qui donne beau­coup d’es­poir pour l’ave­nir de la co­mé­die fran­çaise.

Quelle est la der­nière page que vous avez vi­si­tée ?

Un ar­ticle de Libé qui ti­trait : « La Ma­nif pour Tous avait rai­son sur tout. » Euh ? Flip­pant. Mais en fait non, le titre est très ma­lin, ils ont dé­tour­né le truc. On est cinq ans plus tard et oui, les men­ta­li­tés ont un peu évo­lué.

La page que vous avez en­voyée à tous vos potes ?

L’ar­ticle des In­rocks sur Lar­guées. Ça par­lait de la co­mé­die fé­mi­nine, du film qui n’est pas ré­vo­lu­tion­naire mais qui passe le test de Be­ch­del avec des pro­to­types fé­mi­nins nou­veaux. Ça tombe bien, c’est notre grand che­val de ba­taille.

Le der­nier pro­fil Fa­ce­book que vous avez stal­ké ?

Ce­lui de Ma­rion Oli­té, jour­na­liste, cri­tique de sé­ries sur Kon­bi­ni, une meuf ab­so­lu­ment gé­niale croi­sée lors d’une soi­rée. Elle m’en­voyait des pe­tits mes­sages sym­pas sur Fa­ce­book aux­quels je ré­pon­dais à peine avant de me rendre compte que ce n’était pas du tout une fan qui vou­lait en­trer en con­tact. Très gê­nant ! Comme quoi on a vrai­ment un ego dé­pla­cé par­fois.

La der­nière vi­déo virale que vous avez ma­tée (mais sans le dire à per­sonne) ?

Vous les femmes - Le parc, mais pas sans le dire à per­sonne. Oli­via Côte et Ju­dith Si­bo­ni me font mou­rir de rire.

La der­nière fois que vous avez consul­té vos comptes ban­caires ?

La se­maine der­nière, et j’ai eu une bonne sur­prise en plus. Une ar­ri­vée d’ar­gent que j’avais ou­bliée, c’est co­ol quand c’est dans ce sens-là.

La per­sonne que vous stal­kez sou­vent ?

Toute la fa­mille Kar­da­shian, bien sûr.

L’in­fo que vous avez fait sem­blant de sa­voir mais que vous avez dû vé­ri­fier après ?

Laurent Poi­tre­naux, qui joue dans Le Ciel étoi­lé au-des­sus de ma tête,

a par­lé du ci­né­ma de Dou­glas Sirk en in­ter­view : « Vous voyez ces co­mé­dies ro­man­tiques éche­ve­lées des 50’s ? » J’ai fait oui bien sûr, et dis­crè­te­ment je suis al­lée goo­gler son nom. Je me suis ju­ré de re­gar­der un de ces films avant ce week-end.

Votre der­nière vi­rée d’an­goisse sur Doc­tis­si­mo ?

J’ai été consti­pée pour la pre­mière fois de ma vie, et là j’ai dé­cou­vert l’uni­vers de la consti­pa­tion virale, ça m’a un peu fas­ci­née, j’avoue. Il existe un monde fou où les gens en parlent énor­mé­ment, il faut le sa­voir.

Le ser­vice que vous avez de­man­dé sur les ré­seaux ?

J’ai vou­lu faire un ca­deau co­ol à mes potes et je leur ai of­fert des places pour le concert d’ar­carde Fire. Fi­na­le­ment, au­cun d’entre nous ne pou­vait y al­ler. Je me suis donc re­trou­vée avec huit billets à vendre. Ça n’a pas traî­né.

Le truc que vous avez vé­ri­fié sur Wi­ki­pé­dia ?

L’âge de Mi­chelle Pfeif­fer dans les Liai­sons dan­ge­reuses. J’étais per­sua­dée qu’à ce mo­ment­là, elle avait au moins 50 ans. J’étais ado moi, je me di­sais qu’elle était vieille, mais en fait elle avait mon âge.

Le mot dont vous êtes tou­jours obli­gée de cher­cher l’or­tho­graphe ?

Dys­lexique.

La der­nière fois que vous avez ta­pé « nu » après le nom d’une star sur Google ?

Ça ne m’est ja­mais ar­ri­vé à part pour moi.

Qu’est-ce qui peut vous faire pas­ser en na­vi­ga­tion pri­vée ?

Le por­no, ex­clu­si­ve­ment.

Le truc que vous ai­me­riez ne pas voir quand vous goo­glez votre nom ?

« Ca­mille Cha­moux juive », la fo­lie de l’an­ti­sé­mi­tisme et l’ob­ses­sion que tous les ac­teurs sont pis­ton­nés me dé­so­lent. J’ai re­mar­qué qu’après le nom de beau­coup gens mé­dia­ti­sés, la ques­tion « juif ou pas juif » était po­sée. C’est triste.

Com­bien de fois vous goo­glez-vous par mois ?

Vrai­ment très ra­re­ment, une fois par an quand on me de­mande une pho­to.

La der­nière adresse que vous avez ta­pée sur Google Maps ?

Te­rass Ho­tel au 12-14, rue Jo­seph-de­maistre, Pa­ris-18e.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.