Le gros mot

L’amé­rique Wasp, qui per­pé­tue les cli­chés ra­cistes, a dé­sor­mais un nom : wy­pi­po.

Stylist - - Contents - Par an­toine Le­clerc-mougne

Ça veut dire quoi Wy­pi­po ?

1 CE QUE ÇA SI­GNI­FIE

Wy­pi­po – pro­non­cez waï-pi-po – est la trans­crip­tion pho­né­tique de White People. C’est un terme d’ar­got qui sert aux com­mu­nau­tés afro-amé­ri­caines et la­ti­nos pour mo­quer, sur­tout sur les ré­seaux so­ciaux, les com­por­te­ments plus blancs que blancs des Wasp. Faire du rap quand on s’ap­pelle Stuart et qu’on est né à Be­ver­ly Hills, c’est to­ta­le­ment wy­pi­po. Tout comme ne pas voir le pro­blème avec la black­face de Griez­mann ou ne pas pou­voir s’em­pê­cher de ca­res­ser les che­veux des gens qui portent une coupe afro. Des thèmes que l’on re­trouve trai­tés avec hu­mour et gra­vi­té dans la sé­rie Dear White People dont la sai­son 2 vient d’ar­ri­ver sur Net­flix et qui pour­rait tout à fait être re­bap­ti­sée Dear Wy­pi­po tant elle dé­nonce les tra­vers d’une so­cié­té amé­ri­caine han­tée par la ques­tion ra­ciale. Mais c’est la co­mé­die Girls Trip, sor­tie en 2017, qui offre à la pop cul­ture son meilleur wy­pi­po avec le per­son­nage de Liz Da­vel­li, pé­tillante bu­si­ness agent qui ne cesse d’em­ployer des ex­pres­sions is­sues de la cul­ture afro-amé­ri­caine comme « rat­chet », « bye Fe­li­cia » ou « preach girl » avec la plus grande can­deur, jus­qu’à ce qu’une de ses amies lui de­mande « en toute ami­tié » d’évi­ter d’uti­li­ser des ex­pres­sions qu’elle a dé­cou­vertes sur Ur­ban Dic­tio­na­ry, le di­co en ligne de l’ar­got.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.