TEENAGE WITCH

Les sor­cières bien-ai­mées se sont suf­fi­sam­ment en­traî­nées à re­muer le bout du nez pour main­te­nant pas­ser au reste du corps.

Stylist - - Culture -

Qu’elles jettent des sorts à Trump ou que leurs grandes capes en­va­hissent les cat­walks, les sor­cières ont tou­jours au­tant la cote et ce n’est plus vrai­ment un scoop. Mais de­puis leur ar­ri­vée sur le cir­cuit in­die il y a deux ans, les ado­les­centes bri­tan­niques Jen­ny Hol­ling­worth et Ro­sa Wal­ton cultivent le ver­sant le plus tendre de l’es­thé­tique witch avec des mor­ceaux psy­chés em­preints d’un ro­man­tisme goth teenage. Tout juste ma­jeures, elles dé­laissent à présent l’ima­ge­rie pas­to­rale et vir­gi­nale fa­çon Pique-nique à Han­ging Rock (ba­lades va­po­reuses, te­nues de den­telle, teints lai­teux) afin d’em­bras­ser une mu­sique dance glos­sy à la fé­mi­ni­té sur­jouée. Mi-sor­cières mi-club­beuses queer, Jen­ny et Ro­sa ont tout pour ré­chauf­fer l’am­biance à Poud­lard. B.F.

I’m All Ears de Let’s Eat Grand­ma, Trans­gres­sive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.