La short list COMTES DE LA CRYPTE

Stylist - - Beauté -

1. EDP Pourpre d’au­tomne, Mai­son Vio­let, 145 € - 75 ml, mai­son­vio­let.com 2. EDP Joy de Dior, Dior, 88 € - 50 ml, dior.com 3. Par­fum à base d’eau Eau Triple Li­chen d’écosse, Of­fi­cine Buly, 130 € - 75 ml, bu­ly1803.com 4. EDP Prin­cesses de Ma­la­bar, Lubin, 102 € - 50 ml, lubin.eu 5. EDP Cuir de Rus­sie, Le Jar­din re­trou­vé, 98 € - 50 ml, le­jar­din­re­trouve.com 6. EDP L’âme per­due, Le Galion, 140 € - 100 ml, le­ga­lion.fr 7. Ex­trait Iris de Fath, Jacques Fath, 1470 € - 30 ml, jacques-fath-par­fums.com 8. EDT Hé­lio­trope Blanc, L.T. Pi­ver, 38 € - 100 ml en ex­clu­si­vi­té chez Jo­voy, jo­voy­pa­ris.com bel et bien exis­té au XIXE siècle est un par­fait si­mu­lacre ; une sorte d’alien Re­sur­rec­tion, réa­li­sé à par­tir du plus mince fi­let D’ADN de l’ori­gi­nal, son nom. Et en­core, am­pu­té d’un « l » pour évi­ter les conno­ta­tions fâ­cheuses en an­glais, où bul­ly si­gni­fie « brute ». Boi­se­ries, éti­quettes, pro­duits : L’of­fi­cine Uni­ver­selle Buly 1803 est un pur pro­duit de l’es­prit des époux Ram­dane Tou­ha­mi et Vic­toire de Taillac. Pa­roxysme de cette si­mu­la­tion, une Eau Triple Li­chen d’écosse, dont les vi­vi­fiantes fa­cettes de mousse ont été cap­tées, puis re­pro­duites, par la tech­no­lo­gie la plus poin­tue de l’in­dus­trie. Si­mu­lacre plus vrai que vrai d’un pas­sé qui n’a ja­mais exis­té, Buly offre aux pas­sants de la rue Bo­na­parte le ver­tige de ce que le phi­lo­sophe Jean Bau­drillard ap­pe­lait l’hy­per­réa­li­té.

WAL­KING DEAD FLO­WERS

Avec un acte de nais­sance si­gné en 1975 – un an avant L’ar­ti­san Par­fu­meur – Le Jar­din Re­trou­vé re­ven­dique son sta­tut de pre­mière marque de niche. Et si cette pe­tite mai­son était plu­tôt la der­nière de l’âge d’or de la par­fu­me­rie ? Yu­ri Gut­satz, chef par­fu­meur de 1945 à 1957 chez Roure (au­jourd’hui Gi­vau­dan), mai­son de com­po­si­tion pion­nière qui a si­gné les pre­miers par­fums de Bal­main ou Gi­ven­chy dans l’après­guerre, dé­cide de re­nouer avec une ap­proche à l’an­cienne de son mé­tier. Re­boo­tée en 2016 par son fils Mi­chel Gut­satz, cette pe­tite mai­son ouvre un por­tail di­rect sur les for­mules d’an­tan, pré­ser­vées dans ses ar­chives. Tendre vio­lette gi­flée par un gant de che­vreau, son Cuir de Rus­sie fait re­vivre dans ce Jar­din élé­gam­ment han­té le sillage d’une Gar­çonne en blou­son d’avia­trice Her­mès… Autre bulle du pas­sé par­fai­te­ment pré­ser­vée, L.T. Pi­ver, fon­dé en 1774 et ja­dis concur­rent de Guer­lain sur les épi­dermes pa­ri­siens, se trouve plus ai­sé­ment bou­le­vard de Sé­bas­to­pol, dans les Dom-tom ou dans les pays la­ti­nos où ses par­fums servent aux ri­tuels de la san­tería. Cet exil vaut à la marque d’avoir pré­ser­vé du pas­sé à la fois ses prix doux et des for­mules fleu­rant l’époque où l’on jouait de l’om­brelle. Son Hé­lio­trope Blanc (1850) aux fa­cettes d’amande et de va­nille est l’un des ra­ris­simes so­li­flores sur­vi­vants d’une fa­mille qui comp­tait ja­dis près de deux cents membres... Une tue­rie, pour le prix d’un cof­fret de ma­ca­rons La­du­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.