AF­FI­CHISTE

Stylist - - Culture -

Cette se­maine sort un do­cu­men­taire de Laurent De­la­housse sur Jean d’or­mes­son et pour­tant, ce n’est que le deuxième film le plus pé­té de la se­maine. Pourquoi ? Parce que Ma mère est folle est le pre­mier. Par T.R.

1 On aime bien les road mo­vies U.S. mais en France, ça sent tou­jours moins Thel­ma et Louise que Ca­the­rine et Li­liane.

In­dice d’en­vie : 6 %

On n’est pas car­ros­siers, mais on di­rait bien qu’on a tro­qué la Che­vro­let Im­pa­la contre un Re­nault Cap­tur orange mé­tal­li­sé, et pro­ba­ble­ment les grands es­paces du vieil Ouest contre la cam­pagne sar­thoise.

2 Oui, c’est bien Vian­ney, qui joue ici pour la pre­mière fois au ci­né­ma (et si vous vou­liez d’autres frian­dises de cas­ting, fi­gu­rez-vous qu’en pe­tit, sous le titre, il est écrit Arielle Dom­basle). In­dice d’en­vie : 4 %

Non seule­ment on n’a pas en­vie, mais on re­chigne à se mo­quer de peur de le voir s’ajou­ter à la grosse ten­dance des Cé­sar du meilleur es­poir dé­cer­nés à des ve­dettes mu­si­cales (Louane en 2015, Ca­mé­lia Jor­da­na en 2018). 3 Ce fond rouge, ce blond per­oxy­dé, ces jambes croisées… on est pas­sé à cô­té du mo­ment où Fanny Ar­dant s’est ajou­tée à la liste d’ac­trices à la re­traite re­con­ver­ties en chan­teuses de jazz pour rayon culture du Le­clerc, mais comme on n’avait rien vu avec elle de­puis Huit femmes, on a peut-être ra­té pas mal d’étapes de l’his­toire.

In­dice d’en­vie : 12 %

On en­tend presque dé­jà sa « voix feu­trée » et son in­ter­view chez Laurent De­la­housse (dé­ci­dé­ment, il est par­tout !).

IN­DICE TO­TAL :

Même les pires af­fiches de théâtre pri­vé du mé­tro ne nous font pas au­tant hur­ler « rien ne va ! », mais bon, si Laurent De­la­housse nous de­mande gen­ti­ment, peut-être qu’on ac­cep­te­ra de l’y ac­com­pa­gner.

Ma mère est folle de Diane Ku­rys 1 h 35.

1 2 3

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.