RED FLAG

Tri­pad­vi­sor, Yelp, Ama­zon… sans eux, vous se­riez fou­tu. e.s. Et pour­tant, entre avis frau­du­leux, har­cè­le­ment et burn-out des com­mer­çant. e.s, les sites de re­vie­wing tra­versent une mau­vaise passe.

Stylist - - GB -

Dé­but sep­tembre, un homme a été condam­né en Ita­lie à neuf mois de pri­son après avoir ven­du près de 1 000 « faux avis » à des com­mer­çant. e.s pour boos­ter leur cote sur Tri­pad­vi­sor. Mais si cette pre­mière marque le dé­but d’une chasse aux com­men­taires frau­du­leux ré­mu­né­rés, les sites sont loin d’être in­no­cents comme le prouve le docu in­dé­pen­dant Bil­lion Dol­lar Bul­ly, qui dé­nonce les ex­tor­sions, ma­ni­pu­la­tions et faux avis opé­rés par Yelp, et leurs ef­fets sur les pe­tits com­merces. Lais­ser un comment, aus­si hon­nête qu’il soit, peut aus­si se ré­vé­ler dan­ge­reux pour votre san­té men­tale. Aux US, fin no­vembre, une femme a été har­ce­lée après avoir lais­sé un com­men­taire né­ga­tif sur un bar, tan­dis qu’un couple a été me­na­cé de pour­suites ju­di­ciaires par le gé­rant du com­merce qu’ils avaient osé cri­ti­quer. Vous sa­tu­rez ? La nou­velle app de shop­ping Masse ne pu­blie que des opi­nions de vrai. e.s uti­li­sa­teur. trice. s dignes de confiance, tan­dis que Re­view­me­ta ou Fa­kes­pot vous aide à re­pé­rer les avis sus­pi­cieux sur Ama­zon, Tri­pad­vi­sor, Yelp et Wal-mart.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.