80

Stylist - - GB -

C’est le pour­cen­tage des pa­tient.e.s qui au­raient dé­jà my­tho leur mé­de­cin lorsque ce­lui.celle-ci leur pose des ques­tions. D’après une étude me­née par quatre uni­ver­si­tés amé­ri­caines, c’est parce qu’il.elle.s an­goissent à l’idée d’être ju­gé.e.s pour leurs mau­vaises ha­bi­tudes, ou sim­ple­ment parce qu’il.elle.s n’ont pas com­pris la ques­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.