Des idées pour se cou­cher moins bête

Des idées pour se cou­cher moins bête DU JEU­DI 20 DÉ­CEMBRE AU MER­CRE­DI 16 JAN­VIER

Stylist - - Sommaire -

C’est l’his­toire d’un mec qui ne peut pas pré­sen­ter sa carte de fi­dé­li­té au su­per­mar­ché parce qu’il l’a ou­bliée dans la poche de son autre jean. Dé­non­cé par la cais­sière, échap­pé des griffes des vi­giles après une ba­taille de poi­reaux, il de­vient en un quart de tour en­ne­mi pu­blic n°1 et doit se ré­si­gner à par­tir en ca­vale. C’était le pitch de Zaï Zaï Zaï Zaï, la dé­jà cé­lèbre BD de Fab­ca­ro. Comme tou­jours avec lui, le scé­na­rio de dé­part s’ap­pa­ren­tait à un pré­texte pour ex­plo­rer ce qui se dit et s’en­tend, qu’il soit ques­tion, comme ici, de la me­nace qua­si ter­ro­riste que re­pré­sente un être hors sys­tème (parce qu’il est au­teur de BD lui aus­si, et qu’il n’a pas sa carte de fi­dé­li­té, on y re­vient) ou bien de l’amour et du ma­riage, su­jet de ses deux der­niers al­bums : Et si

l’amour c’était ai­mer et Moins qu’hier (plus que de­main). D’une planche à l’autre, on change d’uni­vers, écou­tant les com­mé­rages de cais­sières,

les in­quié­tudes des flics, les ba­na­li­tés do­mes­tiques et les sa­gesses de comp­toir, com­pi­la­tion gri­sante et foi­son­nante de for­mules toutes faites et de ju­ge­ments à l’em­porte-pièce, à l’odeur sur­an­née. En met­tant en scène

ce best-sel­ler, Paul Mou­lin n’es­saie pas de créer plus d’images que l’au­teur, connu pour ses des­sins épu­rés et ré­pé­ti­tifs. Scène nue, table de mixage à droite pour les deux brui­teurs qui opèrent à vue et une tri­po­tée d’ac­teurs der­rière des mi­cros. Ça s’ap­pelle une fic­tion ra­dio­pho­nique, mais ce se­rait dom­mage de se plan­quer der­rière son poste ou son pod­cast, parce que si les gestes sont rares, les mi­miques des co­mé­diens valent le dé­tour. Avec vir­tuo­si­té, Adèle Hae­nel et ses aco­lytes changent de voix, trouvent la pos­ture et le dé­tail qui suf­fisent pour faire sur­gir une foule de per­son­nages. Pas be­soin d’en faire des caisses, l’ima­gi­na­tion prend le re­lais – as­sis sur nos chaises, c’est toute la France qu’on tra­verse. A.J.-C. Zaï Zaï Zaï Zaï de Fab­ca­ro, mise en scène de Paul Mou­lin, du 23 jan­vier au 9 fé­vrier au Mont­fort, Pa­ris-15e, le­mon­fort.fr

Com­men­cez 2019 par l’adap­ta­tion d’une BD en fic­tion ra­dio mais sur scène, vous au­rez co­ché as­sez de cases culture pour l’hi­ver.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.