ÉVI­TER L’EXCÉDENT BAGAGE

Stylist - - Décryptage -

La stra­té­gie : ra­vi.e de votre coup, vous avez payé votre Paris-lis­bonne la mo­dique somme de 30 euros al­ler-re­tour. Une au­baine. Le pro­blème, c’est que ce tarif n’in­clut pas de bagage en soute et qu’il est hors de ques­tion pour vous de payer le triple de votre billet sim­ple­ment pour em­por­ter vos af­faires. La solution ? Voya­ger le plus lé­ger pos­sible pour évi­ter un sup­plé­ment et sur­tout ga­gner du temps (en­re­gis­tre­ment, contrôle de sé­cu­ri­té), car dans un avion, le bagage cabine bien fait est au voyage ce que Plus belle la vie est à France 3 : un to­tem d’im­mu­ni­té.

La preuve : avec l’ar­ri­vée des com­pa­gnies low cost, les condi­tions de voyage avec ba­gages sont de­ve­nues aus­si com­plexes à comprendre que le scé­na­rio d’un film de Ch­ris­to­pher No­lan. Pour cette rai­son, en mai 2018, le site voya­ges­pi­rates.fr (spé­cia­liste des bons plans aé­riens) a ré­per­to­rié dans un ta­bleau les di­men­sions et poids à res­pec­ter pour les ba­gages cabine se­lon les com­pa­gnies. Sur­prise : ce ne sont ja­mais les mêmes. On passe de 5 à 12 ki­los avec des di­men­sions va­riant par­fois d’une di­zaine de cen­ti­mètres.

Le risque : en jan­vier 2018, afin d’évi­ter de payer un sup­plé­ment bagage, Ryan Car­ney Williams, pas­sa­ger d’un vol Bri­tish Air­ways, s’est ha­billé avec tous les vê­te­ments pré­sents dans sa valise (au moins 10 T-shirts et huit pan­ta­lons se­lon le Dai­ly

Mail). Pro­blème : il s’est vu re­fu­ser l’ac­cès à bord et a même été ar­rê­té par la sé­cu­ri­té à l’aé­ro­port de Ke­fla­vik en Is­lande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.