SE PRENDRE UNE (TERRE) CUITE

Stylist - - Le Grand Gb Bazar -

À Pom­péi, l’an­cêtre d’un fast-food (un ther­mo­po­lium pour les la­tin LV3) a été dé­cou­vert par des ar­chéo­logues lors d’une fouille, fin fé­vrier. Sur tous ses comp­toirs, la même dé­co: des am­phores en terre cuite taille XXL qui n’ont pas pris une ride. Trois spots qui se la jouent tou­jours ter­ra­cot­ta deux mille ans plus tard:

CANTINA

Entre une bur­ra­ta cré­meuse et un hou­mous d’ha­ri­cots blancs à em­pi­ler sur une tranche de fo­cac­cia grillée, des vi­sages mou­lés en terre cuite ac­cueillent des plantes vertes pour ve­nir dé­co­rer le nou­vel écrin de Sa­bri­na Gol­din et Stéphane Ab­by. 11, rue Marie-et-louise, Pa­ris-10e.

CI­TRON

Ni­chées au pre­mier étage des Ga­le­ries La­fayette ChampsÉ­ly­sées, les jarres géantes de Ci­tron rap­pellent le Sud que Jac­que­mus (à la di­rec­tion ar­tis­tique) ra­conte ha­bi­tuel­le­ment à tra­vers ses vê­te­ments. On s’y pose aus­si bien pour dé­gus­ter une pis­sa­la­dière qu’une tar­te­lette ci­tron ro­ma­rin. 60, ave­nue des Champs-ély­sées, Pa­ris-8e.

BRACH

Si la terre cuite est gage d’éter­ni­té, la pis­cine cou­leur ter­ra­cot­ta du club de sport de l’hô­tel Brach (by Starck) sur­vi­vra aus­si bien au ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique qu’à un nou­veau re­bon­dis­se­ment sur la mort de La­dy Dia­na. Cours aqua­tiques du lun­di au di­manche. 1-7, rue Jean-ri­che­pin, Pa­ris-16e.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.