OÙ DÉ­BAR­QUER EN NOR­MAN­DIE?

Comme l’ar­tiste Da­vid Ho­ck­ney, qui s’est ins­tal­lé dans la ré­gion de­puis sep­tembre, dé­cou­vrez la Nor­man­die en 5 étapes (n’ou­bliez pas la pe­tite laine pour bien vous Cou­vrir).

Stylist - - Lifestyle -

Mai­son Plûme : si vous vou­lez vous la pé­ter, on est sur les terres d’an­nie Er­naux (qui a gran­di à Yve­tot, à même pas 20 min. d’ici). Ici, c’est Ville­quier plus pré­ci­sé­ment, ré­pu­té pour son pont de Tan­car­ville que l’on com­pare à ce­lui de San Francisco (et pour­quoi pas ?). En­core plus de name-drop­ping ? Vic­tor Hu­go est ve­nu pas mal de fois dans cette pe­tite ville mais aus­si Apol­li­naire qui a sé­jour­né en 1913 dans cet hô­tel/mai­son d’hôtes. Évi­dem­ment, ce­lui-ci a été re­mis au goût du jour (l’hô­tel, pas Apol­li­naire) avec ses 5 chambres aux cou­leurs douces et au bord de l’eau. Un lieu idéal pour y pas­ser des jours « à coudre, à lire, à cau­ser », comme l’écri­vait Louise Faure-fa­vier dans Sou­ve­nirs sur Apol­li­naire. 1, rue Er­nest-bi­net, 76490 Ville­quier - Rives en Seine, ré­ser­va­tion la­mai­son­plume.com

Huître Brû­lée : se ba­la­der sur le port pit­to­resque d’hon­fleur et ar­pen­ter les al­lées du mu­sée Eu­gène Bou­din, c’est vrai, ça creuse (toutes les rai­sons sont bonnes pour man­ger, ou est-ce par as­so­cia­tion d’idées ?). Bref, on ac­cé­lère le pas, di­rec­tion le centre-ville près de l’église Sainte Ca­the­rine où a ou­vert il y a un an le res­to Huître Brû­lée. Le jeune couple Paul et Ch­loé s’y charge de tout, de la dé­co à l’as­siette (les roues de pres­soir trans­for­mées en table, c’est pas con). En ce mo­ment au me­nu (de sai­son) : un tar­tare de Saint-jacques à la courge et aux pis­taches, un tar­tare de fi­let de boeuf nor­mand ac­com­pa­gné de bet­te­rave, châ­taigne et cham­pis, et leur in­con­tour­nable pla­teau de 6 huîtres (4 na­ture et 2 « sur­prises »). Ten­tant, non ? 8, rue Brû­lée, 14600 Hon­fleur, huitre-bru­lee.bu­si­ness.site L’épi­ce­rie du Pape : obli­gé d’y faire une halte pour quelques nuits, tant ce lieu vous fait vous sen­tir comme à la mai­son. Cet an­cien ca­fé épi­ce­rie re­con­ver­ti en bed & break­fast dé­co­ré avec goût (c’est là qu’on se dit qu’il y en a qui ont vrai­ment l’oeil pour chi­ner de belles choses) pro­pose des chambres douillette­s (dites au re­voir à vos poches sous les yeux), mais aus­si une « Ka­bane » et une tente lodge pour les adeptes de glam­ping (rien à voir avec l’ex­pé­rience du cam­ping du Hell­fest). Et sur­tout, vous pou­vez y em­me­ner toute la fa­mille, y com­pris votre co­loc’ à quatre pattes, puis­qu’ici on est pet friend­ly – vous pour­rez y faire la connais­sance de leurs chats et chiens, et de leur pe­tit la­pin « Bar­na­bé-bé ». 5, rue de la Ferme, 27910 Vas­coeuil, ré­ser­va­tion : le­pi­ce­rie­du­pape.com

Le lo­cal Pains et Brioches : si Fé­camp a long­temps été ré­pu­tée pour la pêche à la mo­rue, c’est au­jourd’hui pour son pain bio qu’on vous re­com­mande d’y faire un dé­tour (et aus­si tou­jours pour sa plage de ga­lets et ses fa­laises). Élo­die et Ro­main se sont re­con­ver­tis dans la bou­lan­ge­rie ar­ti­sa­nale en re­met­tant la main à la pâte au le­vain na­tu­rel (avan­tage, c’est meilleur pour la di­ges­tion). Loin des gâ­teaux et autres cakes qui en font des tonnes (ni­veau sucre et co­lo­rants), ici, on re­vi­site les tra­di­tions avec des vien­noi­se­ries et pains à l’an­cienne et gé­né­reux (oui, la taille compte). Brow­nie, pas­teis de na­ta, chaus­sons, on peut même y prendre le ca­fé ou le pe­tit déj’. 29, rue An­dré-paul-le­roux, 76400 Fé­camp.

L’em­preinte : vous avez tou­jours en tra­vers de la gorge le brocanteur de Cha­tou qui a vou­lu vous faire croire que son jeu de rou­lettes en bois tout pé­té (fa­çon de par­ler) da­tait du XVIIIE siècle et qu’il était digne d’avoir sa « place dans un mu­sée » (bah voyons…) ? Chez L’em­preinte, on ne vous pren­dra pas de haut. Cet ate­lier de créa­tions pour amé­na­ge­ment dé­co fait aus­si broc’ avec du mo­bi­lier prin­ci­pa­le­ment ré­cu­pé­ré dans les fermes alen­tours, qui sent bon le rus­tique chic (et qui se res­sent par­fois aus­si sur les prix). 28, place Ben­se­rade, 27480 Lyons-la-fo­rêt, lem­preinte-de­co­ra­tion.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.