AFFICHISTE

Stylist - - Story -

Avec Le meilleur reste à ve­nir – by the people who brought you Le Pré­nom – Pa­trick Bruel et Fa­brice Luchini sont deux types que vous avez peut-être dé­jà croisés en salles ces der­nières an­nées: les «vieux co­pains pla­quant tout pour rat­tra­per le temps per­du ». On n’a pas vu le film, on dé­cide avec son af­fiche.

1

Une plage, un le­ver de so­leil, des smo­kings dé­bou­ton­nés… ils ont shoo­té à la fin de leur teuf can­noise ? In­dice d’en­vie : 9 %. Ran­gez votre in­vite, le film n’est pas pas­sé par la Croi­sette. Le rayon aveu­glant et les va­gue­lettes pai­sibles sont plu­tôt là pour nous rap­pe­ler que c’est aus­si un drame sur le can­cer (dont est at­teint un des per­son­nages)… #lu­miè­re­di­vine #au­tre­rive

2

Vous êtes vrai­ment sûrs de chez sûrs, pour Cannes ? In­dice d’en­vie : 13 %. To­ta­le­ment. Le noeud pa­pillon dé­fait (« rien à foutre, j’ai sé­ché le cock­tail ») est un im­pé­ra­tif du bud­dy mo­vie de pré­re­traite, consis­tant à per­mettre à de vieilles ca­nailles de re­trou­ver leur jeunesse en s’adon­nant à des loi­sirs comme la lo­ca­tion de ca­brio­lets, le saut en pa­ra­chute ou le sexe ta­ri­fé (éga­le­ment ap­pe­lé le « On vou­lait tout cas­ser-mo­vie »).

3

Jo­li titre, mais pas sûr que ça vaille pour Pa­trick Bruel. In­dice d’en­vie : 7 %. Car on a grillé la ruse. On couvre l’af­fiche avec un titre à ral­longe en ty­po ma­nus­crite et hop ! Votre bonne vieille co­mé­die fran­çaise res­semble à une adap­ta­tion amé­ri­caine de beau roman bro­ché (comme The Fault in Our Stars ou Call Me By Your Name).

IN­DICE TO­TAL : 29 %. Et vous, qu’est-ce qui vous chauffe le plus, une scène de drague d’étu­diantes dans un club biar­rot, ou un épi­logue chi­mio ?

2 1 3

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.