BIEN­VE­NUE AU CLUB DES 5

Celles.ceux qui nous chauffent et pour­quoi.

Stylist - - Story Culturist -

5 Dan­ser

Pa­no­ra­ma Pan­tin, jus­qu’au 25 avril au Centre Na­tio­nal de la Danse à Pan­tin (93).

Parce que c’est un fes­ti­val bré­si­lien ma­jeur que le CND ac­cueille suite à l’an­nu­la­tion de son édi­tion 2019 par Bol­so­na­ro, et que si ça se passe bien, on n’a rien contre of­frir l’asile à tout le pays.

4 Lire

Qua­torze juillet de Bas­tien Vi­vès et Mar­tin Qué­ne­hen 256 p., 22 €, éd. Cas­ter­man.

Parce qu’à mi-che­min entre les Vi­vès « cul » et les Vi­vès Té­lé­ra­ma (on sché­ma­tise), cet al­bum marque la pre­mière in­cur­sion de l’au­teur de Po­li­na (dé­jà as­sez cul-té­lé­ra­ma) dans le thril­ler po­li­cier.

3 Voir

Jum­bo de Zoé Wit­tock avec Noé­mie Mer­lant, 1 h 33.

Parce que Noé­mie Mer­lant, l’ar­tiste peintre de Por­trait de la jeune fille en feu, est dé­ci­dé­ment très convain­cante en amou­reuse puis­qu’elle tombe ici raide dingue d’un ma­nège de parc (oui).

2 Lire

Le Rêve du chien sau­vage de De­bo­rah Bird Rose, 224 p., 18 € éd. La Dé­cou­verte.

Parce que les en­sei­gne­ments des abo­ri­gènes lut­tant contre l’éra­di­ca­tion des din­gos de­vraient cal­mer les fris­sons qui vous par­courent quand vous en­ten­dez « sixième ex­tinc­tion de masse ».

1 Re­gar­der

La Fête du court, dans 730 salles en France

du 25 au 31 mars, la­fe­te­du­court.com. Parce que vous n’avez plus le temps pour les os­ca­ri­sés de trois heures. Vous vou­lez res­ter au chaud ? Pas d’ex­cuse : lan­ce­ment si­mul­ta­né de la nou­velle pla­te­forme de strea­ming www.bref­ci­ne­ma.com.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.