VIE PRA­TIQUE

Maî­tri­ser votre fac­ture éner­gé­tique

TÉLÉMAGAZINE - - SOMMAIRE - PAR BÉ­NÉ­DICTE FLYE SAINTE MA­RIE

Une en­quête pu­bliée en no­vembre par le Mé­dia­teur na­tio­nal de l’éner­gie a mon­tré que 30 % des Fran­çais avaient vo­lon­tai­re­ment res­treint leur consom­ma­tion de chauf­fage en 2018. Il faut dire que c’est un bud­get qui pèse par­ti­cu­liè­re­ment lourd sur leur compte en banque puis­qu’il leur coûte en moyenne 2 300 eu­ros par an. À 9 %, ils dé­clarent d’ailleurs à avoir eu des dif­fi­cul­tés à dé­bour­ser cette somme. Et 15 % confient en­fin avoir souf­fert du froid dans leur ap­par­te­ment ou leur mai­son l’hi­ver der­nier. Dans un contexte de hausse gé­né­ra­li­sée des ta­rifs du fioul, du gaz et de l’élec­tri­ci­té, il est mal­gré tout pos­sible de gar­der le contrôle de ses frais éner­gé­tiques. Chan­ger de four­nis­seur peut d’abord être une bonne so­lu­tion : pour com­pa­rer ce que vous payez ac­tuel­le­ment chez le vôtre à ce que pro­posent ses concur­rents, ser­vez-vous des com­pa­ra­teurs en ligne tels ceux de l’UFC Que Choi­sir ou du Lynx.fr.

HA­BI­TUDES SALUTAIRES

Cou­pez vos ap­pa­reils ou bais­sez le ther­mo­stat dans les en­droits que vous ne fré­quen­tez pas ou très ra­re­ment : in­utile par exemple que votre gre­nier soit une étuve si vous n’y grim­pez qu’une fois tous les deux mois. Et n’hé­si­tez pas à ef­fec­tuer cer­taines dé­marches qui peuvent vous pa­raître oné­reuses mais se­ront vite ren­ta­bi­li­sées, comme la pose de dou­bles­vi­trages ou d’une couche iso­lante pour com­bler le vide qui existe par­fois entre vos murs in­té­rieurs et ex­té­rieurs. On es­time que ceux-ci sont res­pon­sables de 20 à 25 % des pertes de cha­leur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.