The Last Fade

Diane Kru­ger donne le bai­ser de la mort à Fa­tih Akin et à son In the Fade, mé­lo im­pos­sible qui a fait fondre tout le monde d’em­bar­ras.

Technikart - SuperCannes - - News - FRAN­çOIS GRE­LET

Une théo­rie veut que cer­tains films doivent par­fois leur pré­sence au simple fait que le Dé­lé­gué Gé­né­ral « no­mine » leur ac­teur prin­ci­pal pour un éven­tuel prix d’in­ter­pré­ta­tion. Ça mar­chait très bien par exemple pour La Loi du mar­ché, bi­dule im­pal­mable mais pile à sa place pour que le monde en­tier y re­marque le one man show Lin­don – ce qui n’a pas lou­pé et mit fin à tout dé­bat. Si un nou­veau Fa­tih Akin ne peut pas tout à fait s’en­vi­sa­ger de la même ma­nière qu’un nou­veau Sté­phane Bri­zé, les pre­mières scènes de In the Fade nous ra­content qu’il fau­dra sur­tout re­gar­der ce film là par le prisme de sa Diane Kru­ger, icône L’Oréal au sur­moi très af­fir­mé – donc par­fai­te­ment à sa place ici. Le pro­blème n’est pas tant qu’elle soit nulle, c’est juste que le film, ob­sé­dé par sa pré­sence, ne peut lui don­ner au­cune chance d’être em­bal­lante.

De tous les plans, elle in­carne l’im­passe du pro­jet, son idée d’évo­quer le deuil, la si­dé­ra­tion et la ven­geance sur le ver­sant le plus lit­té­ral, le plus illus­tra­tif, le plus « per­for­mant » qui soit. Un at­ten­tat à la bombe, le fis­ton et le ma­ri dé­chi­que­tés, des néo-na­zis me­not­tés, puis li­bé­rés, puis tra­qués : tout est ra­con­té à tra­vers ses yeux, et sur­tout ses yeux de biches. C’est le choix de ci­né­ma qui fout In the Fade en l’air, ex­plique son ob­ses­sion du mé­lo-pan­zer, de la poé­sie béate, du glam obs­cène. Lui don­ner des scènes, des plans, de quoi man­ger, comme si le su­jet, du genre char­gé, n’était que le pe­tit pré­texte des­ti­né à la faire ru­gir, elle. Diane fond en larmes, hys­té­rise dans un tri­bu­nal, re­garde des pin­sons et se re­con­necte au monde, res­sort des doigts en­san­glan­tés de sa cu­lotte et se ré­con­ci­lie avec sa fé­mi­ni­té. Le film n’existe que pour elle et son grand geste ka­mi­kaze. A la fin tout ex­plose.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.