# AmourFou

Avec une den­si­té ex­cep­tion­nelle, Cold War de Pa­wel Paw­li­kows­ki ra­conte en 1 h 27 trente ans d’amour fou et tra­gique.

Technikart - SuperCannes - - Édito - Gé­rard Delorme

Pa­wel Paw­li­kows­ki n’en est pas à son coup d’es­sai. Il a pas­sé la ma­jeure par­tie de sa vie pro­fes­sion­nelle en Eu­rope de l’Ouest, prin­ci­pa­le­ment en An­gle­terre, où il a tour­né des do­cu­men­taires pour la té­lé. Mais c’est sur­tout de­puis Ida (2013) qu’il s’est im­po­sé en ci­néaste ma­jeur, comme s’il avait trou­vé avec un su­jet per­son­nel ce qui lui avait man­qué jus­qu’alors. Sur la même lan­cée, il traite avec Cold War de sa Po­logne na­tale à tra­vers un thème vieux comme la lit­té­ra­ture : l’his­toire d’amour im­pos­sible entre Zu­la, une chan­teuse d’ori­gine ru­rale, et Wik­tor, di­rec­teur mu­si­cal d’un pro­gramme cultu­rel or­ga­ni­sé par le par­ti. Hé­las pour eux, leur nais­sance, leur édu­ca­tion, leur classe so­ciale s’in­ter­posent comme au­tant de bar­rières, pour­tant théo­ri­que­ment abo­lies par le pou­voir com­mu­niste d’après-guerre. Pire, le pro­blème per­siste une fois réunis de l’autre cô­té du Ri­deau de fer, no­tam­ment dans le Pa­ris jazz et rock’n’roll de la fin des an­nées 50, comme si les pré­ju­gés étaient ins­crits de fa­çon in­ef­fa­çable dans l’ADN des pro­ta­go­nistes. Jon­glage de pro­gram­ma­tion, l’ef­fet d’écho avec Le­to est sai­sis­sant : la mu­sique en­ca­drée par les au­to­ri­tés, les rap­ports fan­tas­més avec l’oc­ci­dent et jus­qu’à la ro­mance im­pos­sible, ré­pri­mée par les cir­cons­tances… Écri­ture, mise en scène, di­rec­tion d’ac­teurs, pho­to (noir et blanc car­ré), tout ici relève d’une vir­tuo­si­té sans os­ten­ta­tion, d’une éco­no­mie et d’une clar­té syn­thé­tiques stu­pé­fiantes dans la ges­tion du temps et de l’His­toire comme dans la sug­ges­tion des tour­ments des per­son­nages. On pour­rait ci­ter une di­zaine de scènes mé­mo­rables, mais au­cune aus­si su­blime que celle où les mou­ve­ments de la dan­seuse sur scène se désyn­chro­nisent de ceux de ses par­te­naires parce qu’elle a re­con­nu son amou­reux dans le pu­blic. Tout alors se dé­règle, sauf la mise en scène de Paw­li­kows­ki.

SÉ­LEC­TION OF­FI­CIELLE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.