Et au bout du conte ?

Alice Rohr­wa­cher signe un film en deux parties plu­tôt beau, mais très né­bu­leux, Laz­za­ro Fe­lice.

Technikart - SuperCannes - - Édito - GAËL GOLHEN

Di­manche c’était le jour des Saints. Pen­dant que Wim Wen­ders cau­sait avec le Pape ( Un homme

de pa­role), Alice Ro­rh­wa­cher dé­bou­lait avec son La­zar­ro Fe­lice, une fable cen­trée au­tour d’un per­son­nage d’idiot (dos­toievs­kien) qui meurt, res­sus­cite, et tente de chan­ger le monde par sa seule pré­sence. Ça com­mence par une scène noc­turne. Le spec­ta­teur est plon­gé dans une nuit touf­fue. Des hommes s’ap­prochent d’une mai­son et se mettent à chan­ter une sé­ré­nade. À l’in­té­rieur, une fa­mille. La ca­mé­ra at­tend le le­ver du jour concen­trée sur cette sma­la et vi­site la ba­raque dé­cré­pie. L’époque est im­pré­cise (les an­nées 50 ?), mais cette mai­son, c’est l’Italie éter­nelle. Une Italie pauvre et in­sou­ciante, un pays my­tho­lo­gique et dé­la­bré où cette co­lo­nie sur­vit à l’écart du monde. La fable est jo­lie, por­tée par un sens réel de poé­sie bu­co­lique et de co­mique po­pu­laire qui mé­lange har­mo­nieu­se­ment Pa­so­li­ni et Sco­la. Le per­son­nage cen­tral, La­zare, est un jeune gar­çon beau et mu­tique, qui tra­vaille aux champs et traverse des pay­sages édé­niques où riches et pauvres co­ha­bitent. Et puis bru­ta­le­ment, au mi­lieu du film, La­zare meurt. Il res­sus­cite au bout de quelques mi­nutes, mais à son ré­veil, les ba­gnoles ont rem­pla­cé les ca­rioles, le ser­vage est abo­li et tout le monde s’est ins­tal­lé dans un bi­don­ville. La fa­mille a vieilli, la mar­quise est morte et les an­ciens pay­sans bouffent en fouillant les pou­belles. Seul La­zare n’a pas chan­gé, in­car­na­tion éter­nelle du rêve et de l’ima­gi­naire dans une so­cié­té sté­rile. En bas­cu­lant dans le fu­tur, le film de­vient un ma­ni­feste re­lou sur la dé­crois­sance (les banques pillent tout, la mo­der­ni­té a tué la poé­sie), plus moche (le style pseu­do-do­cu­men­taire) et abs­cons. La pa­ra­bole est in­com­pré­hen­sible, ou gros­sière, et Rohr­wa­cher semble per­due. Nous aus­si.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.