DÉ­FENSE DE NOUR­RIR LES VIEUX

ADAM BILES

Technikart - - SE­LEC­TOR -

EH­PAD QUAR­TIER ! Âgée de 74 ans, Do­ro­thy dé­cide de re­joindre son ma­ri Léo­nard, at­teint de dé­mence, dans sa mai­son de re­traite. Au mo­ment de fran­chir le por­tail, elle ne sait pas en­core qu’elle s’ap­prête à pé­né­trer dans un champ de ba­taille. Une guerre ci­vile est en ef­fet à l’oeuvre entre un di­rec­teur dont la prio­ri­té est de faire des éco­no­mies, un per­son­nel soi­gnant très à che­val sur le rè­gle­ment et une bande de re­trai­tés dé­jan­tés as­pi­rant à la li­ber­té et me­nés par le plus fou de tous, le Ca­pi­taine Ruggles, per­sua­dé de lut­ter contre l’op­pres­seur na­zi. Concen­tré d’hu­mour noir so bri­tish, Dé­fense de nour­rir les vieux est un pa­ri réus­si, dont l’anar­chie jouis­sive nous fait rire au­tant qu’elle nous émeut. L’An­glais Adam Biles signe ici un ro­man poi­gnant sur la vieillesse mais sur­tout un ma­ni­feste de ré­sis­tance pour nos aî­nés. Contre les ra­vages de la sé­ni­li­té d’abord mais aus­si pour rap­pe­ler l’in­di­gni­té d’être trai­té comme un être in­si­gni­fiant au soir de sa vie. Vous êtes pré­ve­nus : faites pas chier mé­mé !

LÉO­NARD DES­BRIÈRES

(Gras­set, 528 p., 23 ¤)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.