LA GUYANE, ÇA VOUS GAGNE !

APRÈS AVOIR LONG­TEMPS SOUF­FERT D'UNE IMAGE PAS TRÈS GLOP, LA GUYANE S'IM­POSE COMME UNE DES­TI­NA­TION DE PLUS EN PLUS TRENDY. BIO­DI­VER­SI­TÉ EX­CEP­TION­NELLE, CULTURE FASCINANTE ET GAS­TRO­NO­MIE AU TOP, NOM­BREUSES SONT LES RAI­SONS POUR PAR­TIR À LA DÉCOUVERTE DE CE

Technikart - - PREMIUM -

ÊTRE AU TOP DE LA TEN­DANCE

Le car­ton des sé­ries Guyane sur Ca­nal, dont la se­conde sai­son est en cours de tour­nage, et de Ma­ro­ni, les fan­tômes du fleuve sur Arte (sans ou­blier l’élec­tion de Miss Guyane au titre de Miss France 2017) en sont les meilleures preuves : ce pe­tit bout de France pau­mé en Amé­rique du Sud a dia­ble­ment le vent en poupe !

VIVRE À FOND L’ÉPO­PÉE AMAZONIENNE

Re­cou­verte à 95 % de fo­rêt équa­to­riale, dont une bonne par­tie de fo­rêt pri­maire, la Guyane est un lieu pri­vi­lé­gié pour s’of­frir une ex­pé­rience amazonienne de toute pre­mière bourre. Que ce soit en al­lant dor­mir quelques nuits en ha­mac, ber­cé par les singes hur­leurs, dans un car­bet à quelques en­ca­blures de Cayenne, ou, pour les plus aven­tu­reux, en se ren­dant jus­qu’à Saül, an­cien vil­lage d’or­pailleurs per­du au fin fond de la brousse re­con­ver­ti en ca­pi­tale de la ran­don­née.

BÂFRER COMME UN BOSS

Mé­lange de cui­sines créole, chi­noise, afri­caine, bré­si­lienne... le tout su­bli­mé par une in­évi­table french touch et ir­ri­gué par les sa­veurs lo­cales, ma­nioc et pi­ment en tête : la bous­ti­faille guya­naise, qu’il convient de faire cou­ler avec force ti-punchs, est une féé­rie de tous les ins­tants. Spé­ciale dé­di­cace au bouillon d’awa­ra, ra­goût de pou­let, de pois­son bou­ca­né, de cre­vettes et de porc, lié à la pulpe du pal­mier du même nom. Ser­vir, man­ger, dor­mir.

PAR­TI­CI­PER À L’AVEN­TURE SPA­TIALE

Le gi­gan­tesque centre spa­tial guya­nais (sept fois la su­per­fi­cie de Pa­ris tout de même) ouvre ses portes gra­cieu­se­ment à tous les cu­rieux et autres fon­dus de science-fic­tion. La cerise sur le blanc-man­ger ? As­sis­ter, si les astres s’alignent en votre fa­veur, au lan­ce­ment d’Ariane de­puis la plage de Kou­rou ou la my­thique salle de contrôle Ju­pi­ter.

TAQUINER LE CAÏMAN

Si­tués au sud-est de Cayenne, les ma­rais de Kaw se­ront l’un des cli­max de votre pé­riple en Guyane. Après les avoir sillon­nés en pi­rogue de jour et ob­ser­vé à loi­sir les cen­taines d’es­pèces d’oi­seaux qui les peuplent, la nuit ve­nue, votre in­tré­pide guide na­tu­ra­liste vous en­traî­ne­ra

à la traque aux caï­mans, des bé­bêtes pou­vant at­teindre plus de 5 mètres de long, que tra­hissent leurs tro­gnons yeux jaunes af­fleu­rant à la sur­face.

FARNIENTER AUX ÎLES DU SA­LUT

… et se dire que ce n’est vrai­ment pas le bagne. Si­tuées au large de Kou­rou, les lé­gen­daires Îles du Sa­lut, qui abri­tèrent le pre­mier bagne de Guyane, sont, oh sur­prise, le coin le plus pa­ra­di­siaque de la ré­gion. Ceintes d’une eau bleu tur­quoise et bor­dées de co­co­tiers, on y vient pour vi­si­ter les ves­tiges pé­ni­ten­tiaires bien sûr, contem­pler l’Île du Diable, sur la­quelle était dé­te­nu Drey­fus, mais aus­si faire trem­pette et kif­fer le spec­tacle de la faune ex­cep­tion­nelle du coin. Sur l’Île Royale, les an­ciens bâ­ti­ments ad­mi­nis­tra­tifs du bagne ont même été re­con­ver­tis en hô­tel, avec hé­ber­ge­ments pour tous les bud­gets. Une ex­pé­rience sa­lu­taire !

PIQUER SÉ­VÈRE DU­RANT LE CAR­NA­VAL

Plus long au monde (il peut du­rer jus­qu’à 9 se­maines), le car­na­val de Guyane est aus­si l’un des plus hauts en cou­leur et des plus sin­gu­liers. No­tam­ment grâce à ses soi­rées « Tou­lou­lous », du­rant les­quelles les femmes se dé­guisent de fa­çon à être par­fai­te­ment mé­con­nais­sables. Le but ? Pou­voir in­vi­ter les ca­va­liers de leurs choix, in­con­nus, voi­sins, pa­trons, ou même pour­quoi pas leur propre ma­ri, sans être re­con­nues. Et dan­ser avec eux le fa­meux « zouk pi­qué », du­rant le­quel les par­te­naires se gra­ti­fient en rythme cha­lou­pé de tor­rides coups de reins…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.