DODISCOGRAPHIE

Technikart - - CHECK-UP -

EN AT­TEN­DANT LA SOR­TIE DE L'AL­BUM FIC­TIONS, QUATRE TITRES PHARES D'EL SHER­BI­NI

« L’éter­nel re­tour » (2014)_

Les pa­roles dé­tournent Nietzsche et Hé­ra­clite, le clip au­rait pu être réa­li­sé par Houel­le­becq, et pour­tant la voix et la mé­lo­die vous em­portent dès l’in­tro. In­com­pré­hen­sible.

« Faut pas rê­ver » (2015)_

Splen­dide re­prise de Pa­trick Ju­vet. Le kitsch n’em­pêche pas l’émo­tion. El Sher­bi­ni ac­com­plit l’ex­ploit d’être à la fois spi­ri­tuel et tou­chant, comme le meilleur Du­tronc.

« Je meurs à Ve­nise » (2017)_

En­core une prouesse : Do­di aligne avec flegme les cli­chés tou­ris­tiques, et en tire une rê­ve­rie plus poi­gnante que les souf­flés des sous-poètes de la chan­son fran­çaise.

« Mas­ca­rade » (2018)_

Comme d’ha­bi­tude, en en­core mieux : am­biance de fin du monde, va­ni­té des choses, pous­sière re­tour­nant à la pous­sière et… per­fec­tion pop. Dis­tance et poé­sie par un mo­ra­liste rieur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.