GRAY­SON PER­RY À LA MON­NAIE

Technikart - - OPENER -

Lors de ses ver­nis­sages, il aime à se gri­mer en pou­pée

over­si­zed per­ru­quée de rose ta­ga­da. Ce­lui qui rend les arts dé­co sub­ver­sifs (il faut quand même le faire !) se penche, le temps d’un au­tomne, sur son cô­té obs­cur : l’ado­les­cence, la mas­cu­li­ni­té, la va­ni­té. La preuve que « l’on peut être sé­duit par ce qui est dé­ran­geant ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.