Technikart

ATTENTION, NUL N’EST CENSÉ IGNORÉ LA LOI :

-

La GBL est inscrite sur la liste des produits surveillés : les industriel­s doivent déclarer tout soupçon d’utilisatio­n détournée de ce produit. Depuis le 2 septembre 2011, un arrêté du ministère de la Santé interdit la vente et la cession au public de la Gamma-Butyrolact­one (GBL) en tant que matière première, ainsi que des produits manufactur­és. Les sanctions pénales prévues en cas de vente ou de cession au public de la GBL et du 1,4-BD sont de 3 ans d’emprisonne­ment et de 45 000 euros d’amende.

Newspapers in French

Newspapers from France