Technikart

ARNAUD LE GUERN

-

UNE JEUNESSE EN FUITE

Un roman breton. Au Finistère, on n’en a jamais fini avec sa jeunesse : dans ce roman très autobiogra­phique, Le Guern va passer des vacances chez ses parents. Il est désormais quadra, père d’une ado, et se souvient de sa propre adolescenc­e bretonne, l’année 1991, quand son père général était parti pour la guerre du Golfe. Comme d’habitude dans un livre de Le Guern, il y a une mélancolie douce-amère, de bonnes quilles et de belles formules, comme celle-ci : « J’ai commencé à porter des chemises à carreaux. Modèle bûcheron stendhalie­n : rouge et noir. »

La grande qualité de Le Guern, c’est qu’il n’écrit pas comme un bûcheron. En 1991, il n’avait sans doute pas encore lu Paul-Jean Toulet, mais savait déjà voir la douceur des choses dans une chanson d’Axl Rose ou un passement de jambes de Roberto Cabañas. Il est resté fidèle au jeune homme qu’il fut. On ne perdra pas Une jeunesse en fuite : c’est un livre qu’on gardera dans notre bibliothèq­ue à côté du Roman français de Beigbeder et du Comme hier de Neuhoff. (Le Rocher, 226 p., 17 €)

LOUIS-HENRI DE LA ROCHEFOUCA­ULD

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France