Il ver­ra le jour à Caen

Tendance Ouest Caen - - LA UNE -

Faire payer les au­to­mo­bi­listes pour ac­cé­der au centre des villes de plus de 100 000 ha­bi­tants, c’est le but d’un nou­veau pro­jet de loi du gou­ver­ne­ment. La ville de Caen est, à pre­mière vue, di­rec­te­ment concer­née par cette me­sure. Mais les élus ne l’en­tendent pas de la même oreille.

Ce sys­tème ne se­ra pas im­po­sé par l’État, s’il est vo­té. Ce sont les villes ou en­core les com­mu­nau­tés ur­baines qui dé­ci­de­raient, ou non, de l’ins­tau­ra­tion de péages ur­bains. À Caen, il est “hors de

ques­tion que nous met­tions cette me­sure en place”, a confié Phi­lippe Lal­lier, l’ad­joint au maire de Caen, en charge no­tam­ment du sta­tion­ne­ment et de la cir­cu­la

tion. “Nous com­pre­nons qu’à Pa­ris ce­la peut se mettre en place, avec tous les pro­blèmes de cir­cu­la­tion. Nous, nous res­tons une ville de pro­vince, au cadre agréable. C’est une loi qui se­ra utile pour les très grandes mé­tro­poles, pas les villes à taille hu­maine comme Caen. Je ne veux pas af­fo­ler les au­to­mo­bi­listes.”

Le but du pro­jet : ra­len­tir le nombre de vé­hi­cules qui rentrent en ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.