“Plus qu’un mé­tier, une pas­sion”

Thi­bault His va re­pré­sen­ter la ré­gion Nor­man­die dans la fi­lière ma­çon­ne­rie.

Tendance Ouest Caen - - LES MÉTIERS DU BTP -

À19 ans, Thi­bault His par­ti­ci­pe­ra à la fi­nale des Olym­piades des mé­tiers à Caen (du 29 no­vembre au 1er dé­cembre), dans la ca­té­go­rie ma­çon­ne­rie. “Tout pe­tit, j’al­lais sur les chan­tiers avec mon père, ma­çon. Je te­nais la truelle”, se sou­vient le jeune homme. “C’est plus qu’un mé­tier, c’est une pas­sion”. Ori­gi­naire de Dieppe, il s’est en­ga­gé dans un tour de France avec les Com­pa­gnons du De­voir. Pas­sé par Saint-Étienne, Nantes, Le Mans ou en­core Lille dé­sor­mais, il confie que “ce­la per­met de voir dif­fé­rentes ré­gions et dif­fé­rentes tech­niques”. Ce qui lui plaît dans la ma­çon­ne­rie ? “Bâ­tir des ou­vrages, tra­vailler en ex­té­rieur, en équipe et faire plai­sir aux gens.”

Plu­tôt que la construc­tion, Thi­bault His a une pré­fé­rence pour la ré­no­va­tion de bâ­ti­ments. “Ça me plaît plus de re­don­ner vie à quelque chose de dé­té­rio­ré”, ex­plique-t-il. Le jeune homme suit une for­ma­tion de chef de chan­tier et ai­me­rait pas­ser un BTS conduc­teur de tra­vaux. Il aborde les Olym- piades avec un peu de stress mais reste confiant. Thi­bault His s’im­pose, de­puis sep­tembre, un en­traî­ne­ment in­ten­sif quo­ti­dien : “C’est un mé­tier très phy­sique mais on s’en sort si on en a en­vie”. Il al­terne chaque soir pré­pa­ra­tion phy­sique et tra­vail de sa tech­nique. “Je suis là pour la pre­mière place !”, as­sure-t-il.

Thi­bault His va re­pré­sen­ter la ré­gion Nor­man­die dans la fi­lière ma­çon­ne­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.