Les pre­miers es­sais ont eu lieu

Ca­len­drier res­pec­té pour les es­sais du tram­way de Caen la mer La pre­mière rame du nou­veau tram­way s’est élan­cée lun­di 3 dé­cembre pour des es­sais.

Tendance Ouest Caen - - LA UNE -

C’est une étape sup­plé­men­taire de fran­chie dans le rem­pla­ce­ment du tram­way de Caen la mer : après la li­vrai­son de la pre­mière rame dé­but oc­tobre, celle-ci a ef­fec­tué ses pre­miers es­sais en ligne lun­di 3 dé­cembre. Elle s’est élan­cée de­puis le centre d’ex­ploi­ta­tion et de main­te­nance de Fleu­ry-sur-Orne, jus­qu’au bou­le­vard Poin­ca­ré à Caen. Jus­qu’au 14 dé­cembre, les es­sais s’ef­fec­tue­ront de nuit, entre 20 heures et 5 heures du ma­tin, sur cette por­tion de deux ki­lo­mètres. “Les tests de la pre­mière rame sont les plus im­por­tants”, ex­plique Jean-Pierre Lam­bert, di­rec­teur de Tram­ci­tés.

“Si les autres sont conformes, ce se­ra plus simple parce qu’on vé­ri­fie­ra qu’elles sont comme la pre­mière.”

Le ca­len­drier res­pec­té pour l’ins­tant

Concrè­te­ment, il s’agit de tests clas­siques de la rame, de frei­nage et d’ac­cé­lé­ra­tion no­tam­ment. Il s’agit aus­si de vé­ri­fier la bonne coor­di­na­tion des dif­fé­rents sys­tèmes, à sa­voir “la si­gna­li­sa­tion lu­mi­neuse de tra­fic, les feux rou­tiers et les feux de la rame. Cer­tains tests ont lieu de nuit parce que l’on doit fer­mer des car­re­fours”, pour­suit JeanPierre Lam­bert.

Les tests per­met­tront aus­si “de ras­su­rer les ha­bi­tants pour mon­trer qu’on tient le ti­ming”, confie Ro­dolphe Tho­mas, en charge des trans­ports à Caen la mer, qui as­sure que le ca­len­drier ( mise en ser­vice en sep­tembre 2019) se­ra res­pec­té. La pro­chaine rame se­ra tes­tée au mois au jan­vier.

Pe­tit à pe­tit, les tests se­ront réa­li­sés sur des por­tions de plus en plus grandes, jus­qu’à être ef­fec­tués sur l’en­semble de la ligne au mois de mai 2019. “Il y au­ra peut- être des pé­riodes dé­li­cates pour la cir­cu­la­tion mais qui per­met­tront aus­si aux ha­bi­tants et sur­tout aux au­to­mo­bi­listes de pou­voir s’ha­bi­tuer au plan du tram­way, qui a une or­ga­ni­sa­tion dif­fé­rente de l’an­cien”, ex­plique Ro­dolphe Tho­mas. Chaque rame, de 33 mètres de long, pour­ra ac­cueillir en­vi­ron 210 pas­sa­gers. 150 conduc­teurs se­ront for­més.

Les pre­miers es­sais ont été me­nés de­puis le centre d’ex­ploi­ta­tion et de main­te­nance, à Fleu­ry-sur- Orne, lun­di 3 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.