Les dos­siers chauds de 2019

La Ré­gion Nor­man­die a vo­té, lun­di 17 dé­cembre, son bud­get pour 2019.

Tendance Ouest Caen - - NORMANDIE -

La der­nière as­sem­blée plé­nière de 2018 s’est te­nue lun­di 17 dé­cembre à Caen. L’oc­ca­sion pour les élus ré­gio­naux de se pen­cher sur le bud­get de 2019, mar­qué par un in­ves­tis­se­ment de 763 mil­lions d’eu­ros. “C’est du ja­mais vu”, a sou­li­gné le pré­sident de la Ré­gion, Her­vé Mo­rin, lors d’une ren­contre avec la presse, ven­dre­di 14 dé­cembre à Rouen.

L’élu pro­jette aus­si un in­ves­tis­se­ment en­core en hausse en 2020, à 800 mil­lions d’eu­ros. À titre de com­pa­rai­son, en 2018, il était de 530 mil­lions d’eu­ros.

L’ar­ri­vée des nou­veaux trains

C’est le pre­mier poste de dé­penses pour la Ré­gion : la mo­bi­li­té avec les tra­vaux dans les gares et sur les voies, pour pré­pa­rer no­tam­ment l’ar­ri­vée des nou­veaux trains sur les lignes In­ter­ci­tés en 2020. 60 % du bud­get d’in­ves­tis­se­ment est consa­cré à la mo­bi­li­té. Une part ju­gée im­por­tante par le Con­seil éco­no­mique, so­cial et en­vi­ron­ne­men­tal ré­gio­nal de Nor­man­die, qui s’in­quiète aus­si d’un dé­fi­cit d’ex­ploi­ta­tion an­nuel d’en­vi­ron 25 mil­lions d’eu­ros à par­tir de 2020.

Après la mo­bi­li­té, l’autre poste de dé­pense ma­jeur pour la ré­gion, ce sont les ly­cées. “Nous vou­lons faire évo­luer les ly­cées vers des for­ma­tions utiles pour les jeunes”, ex­plique Her­vé Mo­rin. Il an­nonce ain­si la fer­me­ture de six fi­lières à la ren­trée 2019 dans des ly­cées pro­fes­sion­nels nor­mands. Les for­ma­tions dans l’ad­mi­nis­tra­tion et le se­cré­ta­riat sont no­tam­ment vi­sées car elles sont “sans dé­bou­ché”.

Triple ur­gence

Autre dos­sier en­fin : la ges­tion du Brexit d’ici le 31 mars 2019. Her­vé Mo­rin est en dis­cus­sion avec Ma­ti­gnon concer­nant l’ave­nir des ports nor­mands dans ce dos­sier : Dieppe, Caen et Cher­bourg. Des contrôles phy­to­sa­ni­taires et vé­té­ri­naires de­vront être mis en place, en plus des contrôles doua­niers, “puisque la Grande-Bre­tagne se­ra consi­dé­rée comme un pays tiers”. In­vi­té de Zone Libre, dif­fu­sé chaque mi­di en di­rect sur l’an­tenne de Ten­dance Ouest, le chef de l’op­po­si­tion ré­gio­nal, Ni­co­las Mayer-Ros­si­gnol, a es­ti­mé que la san­té fi­nan­cière de la col­lec­ti­vi­té “se dé­grade d’an­née en an­née. Nous avons dé­jà plus que dou­blé, en ré­duc­tion, la ca­pa­ci­té de la Ré­gion à rem­bour­ser sa dette”. Se­lon l’élu, la Nor­man­die fait face à une triple ur­gence : “so­ciale, éco­lo­gique et dé­mo­cra­tique”.

Her­vé Mo­rin a abor­dé les prio­ri­tés de la Ré­gion Nor­man­die pour 2019, lors de l’as­sem­blée plé­nière du lun­di 17 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.