L’an 01 du pré­lè­ve­ment à la source

Tendance Ouest Caen - - FRANCE MONDE -

Le pré­lè­ve­ment fis­cal à la source est en­tré en vi­gueur le 1er jan­vier. Les opé­ra­tions ont com­men­cé dès le 2 jan­vier par les re­traites com­plé­men­taires des cadres et non-cadres. Le 9 jan­vier, pre­mière ponc­tion sur les pen­sions du ré­gime de re­traite de base. Le 15 jan­vier, les foyers qui en bé­né­fi­cient re­ce­vront l’acompte de 60 % au titre des ré­duc- tions et cré­dits d’im­pôt. Les re­ve­nus fon­ciers et les in­dé­pen­dants se­ront l’ob­jet de pré­lè­ve­ments di­rects sur les comptes ban­caires. À la fin du mois de jan­vier, les sa­la­riés re­ce­vront leur pre­mière paie am­pu­tée. Gé­rald Dar­ma­nin, mi­nistre des Comptes pu­blics, se dé­clare cer­tain d’une tran­si­tion sans pro­blème : ni bugs tech­niques, ni dif­fi­cul­tés dans les en­tre­prises.

Après une an­née 2018 trou­blée en France et dans le monde, 2019 se­ra le théâtre d’évé­ne­ments- clés Le 29 mars pro­chain, un “Royau­meU­ni” de moins en moins uni lar­gue­ra ses amarres eu­ro­péennes. Vo­té en 2016 par une as­sez courte ma­jo­ri­té de Bri­tan­niques, le Brexit s’est fait la­by­rinthe an­xio­gène : Londres cher­chait à gar­der le libre com­merce conti­nen­tal tout en quit­tant l’UE ; Bruxelles le lui re­fu­sait, pour ne pas ren­for­cer la fronde d’une par­tie des États de l’Union eu­ro­péenne. Le Brexit n’est en ef­fet pas la seule pomme de dis­corde. L’Union eu­ro­péenne est di­vi­sée d’une fa­çon qui eût pa­ru im­pen­sable aux par­rains du trai­té de Maas­tricht en 1992 : car la di­vi­sion est née de l’élar­gis­se­ment pré­vu par ce trai­té ! Les Eu­ro­péens fê­te­ront le 9 no­vembre le tren­tième an­ni­ver­saire de la chute du Mur de Ber­lin : mais, le 26 mai, les élec­tions eu­ro­péennes au­ront sans doute consa­cré la scis­sion mo­rale entre l’Eu­rope de l’Est et celle de l’Ouest. Une

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.