Pro­cès à Lyon pour le car­di­nal Bar­ba­rin

Tendance Ouest Caen - - FRANCE MONDE -

Lun­di 7 jan­vier s’est ou­vert à Lyon le pro­cès du car­di­nal Phi­lippe Bar­ba­rin. Grief : “non-dé­non­cia­tion d’agres­sions sexuelles”. Ces agres­sions furent com­mises par un prêtre lyon­nais en 1970-1980. Le car­di­nal Bar­ba­rin n’est de­ve­nu ar­che­vêque de Lyon qu’en 2002, sou­lignent ses avo­cats. Mais le pro­blème est ailleurs. Comme le car­di­nal Bar­ba­rin le re- connaît au­jourd’hui, son “ré­veil” a été “tar­dif” après sa dé­cou­verte des faits. Et son pre­mier ré­flexe fut de dire, face ca­mé­ra, que ces faits étaient pres­crits : chose exacte, mais son at­ti­tude mo­rale lui est re­pro­chée – y com­pris par un juge ca­no­nique de Lyon, le père Pierre Vi­gnon, qui a lan­cé une pétition pour de­man­der la dé­mis­sion du car­di­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.