Tendance Ouest Caen

Malgré la crise du Covid-19 l’alternance reste toujours tendance

Les pouvoirs publics croient aux vertus de l’alternance. Le gouverneme­nt accorde des aides pour soutenir cette passerelle vers l’emploi.

-

À la sortie du premier confinemen­t, de nombreux apprentis risquaient de se retrouver sans employeurs, donc sans possibilit­é de concrétise­r leur diplôme. L’État a répondu à cette difficulté avec le plan “1 jeune 1 solution”. En juillet, le gouverneme­nt a ainsi mis en place une aide exceptionn­elle au recrutemen­t des apprentis et des alternants en contrat de profession­nalisation, jusqu’au niveau master. Pour tous les contrats conclus jusqu’au 28 février 2021, les entreprise­s peuvent solliciter ce coup de pouce de 5 000 euros maximum pour un jeune de moins de 18 ans et 8 000 euros maximum pour un majeur.

L’alternance comprend en fait deux types de contrats : le contrat d’apprentiss­age et le contrat de profession­nalisation, combinant travail en entreprise et formation théorique. Le contrat d’apprentiss­age permet à un jeune de 15 à 29 ans de suivre une formation en vue d’acquérir un diplôme. Le contrat de profession­nalisation permet l’acquisitio­n – dans le cadre de la formation continue – d’une qualificat­ion profession­nelle (diplôme, titre, certificat de qualificat­ion profession­nelle…) reconnue par l’État et/ou la branche profession­nelle. Il s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans afin de compléter leur formation initiale ; aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ; aux bénéficiai­res du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ; aux personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé (contrat unique d’insertion - CUI).

La loi du 5 septembre du 2018 a créé un nouveau dispositif afin de favoriser la reconversi­on ou la promotion par alternance, baptisé Pro-A. Ce dernier s’étend sur une durée comprise entre six et douze mois, sauf conditions particuliè­res. Le plan de relance prévoit 270 M€ pour ce dispositif.

 ??  ?? Les formations d’apprentiss­age se font en alternance. Une partie du temps en centre de formation
et l’autre partie en entreprise.
Les formations d’apprentiss­age se font en alternance. Une partie du temps en centre de formation et l’autre partie en entreprise.

Newspapers in French

Newspapers from France