Le Dé­par­te­ment vi­sé par une en­quête

Tendance Ouest Rouen - - FAITS DIVERS -

Ses pro­pos ont fait le tour du monde. La res­pon­sable du service adop­tion du dé­par­te­ment de Seine-Ma­ri­time a es­ti­mé dans la presse lo­cale, lun­di 18 juin, qu’un couple ho­mo­sexuel cor­res­pon­dait moins aux cri­tères re­quis pour l’adop­tion d’un bé­bé en bonne san­té qu’un couple hé­té­ro­sexuel. Un dé­luge de ré­ac­tions s’en est sui­vi, au pre­mier rang des­quelles celles de la com­mu­nau­té LGBT. Le len­de­main, l’As­so­cia­tion des fa­milles ho­mo­pa­ren­tales (ADFH) a dé­po­sé plainte. Jeu­di 21 juin, le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Rouen, Pas­cal Prache a an­non­cé qu’une “en­quête [ avait] été ou­verte pour dis­cri­mi­na­tion à la suite de la plainte dé- po­sée”. La fonc­tion­naire a été re­le­vée de ses fonc­tions “à titre con­ser­va­toire”, a an­non­cé mer­cre­di 20 juin le conseil dé­par­te­men­tal dans un com­mu­ni­qué.

Le service au­di­té

Le pré­sident Pas­cal Mar­tin a fer­me­ment condam­né les pro­pos te­nus qui “ne re­flètent en rien la po­li­tique dé­par­te­men­tale qu’[ il] condui[ t]”. Un au­dit ex­terne du service adop­tion a été en­ga­gé pour vé­ri­fier ses mo­da­li­tés de fonc­tion­ne­ment. “Je ré­af­firme aux couples et aux cé­li­ba­taires, can­di­dats à l’adop­tion, que le Dé­par­te­ment agit et agi­ra tou­jours dans l’in­té­rêt su­pé­rieur de l’en­fant et sans au­cune forme de dis­cri­mi­na­tion”, a-t-il ajou­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.