“Rendre un peu à ma ré­gion”

Tendance Ouest Rouen - - NEWS -

Ian Ma­hin­mi, joueur NBA ori­gi­naire de Rouen.

La sil­houette est ab­so­lu­ment gi­gan­tesque. Du haut de ses 2 mètres 11, ser­rer la main de Ian Ma­hin­mi est im­pres­sion­nant. Mais une fois as­sis, le sou­rire du bas­ket­teur de Wa­shing­ton dé­tend l’am­biance et les pre­miers mots qui viennent donnent le ton. Cet homme-là aime sa Nor­man­die et le dit : “C’est ma base, clai­re­ment. Je suis Nor­mand, né à Rouen, j’ai gran­di à Rouen. J’ai com­men­cé le bas­ket à Rouen avant d’al­ler au Havre. Quand je rentre en France, je suis ici, je vis ici, chez moi”.

“Rendre un peu à ma ré­gion”

Ac­tion­naire du Rouen Mé­tro­pole Bas­ket de­puis un an, il tra­vaille pour son club : “On a fait une très belle sai­son en Pro B cette an­née, avec une très belle évo­lu­tion avec un groupe aux vraies va­leurs, ana­lyse le nu­mé­ro 28 des Wi­zards. Au dé­but de sai­son, il y avait peu de monde, le der­nier match contre Fos­sur-Mer en de­mi-fi­nale de play-offs de Pro B a at­ti­ré 3 000 per­sonnes. Tout ce­la est de bon au­gure.”

Mais com­ment par­ve­nir à suivre son club quand on ha­bite à six fu­seaux ho­raires, qua­si­ment de l’autre cô­té de la pla­nète ? “J’ai des con­tacts per­ma­nents avec le pré­sident et le ma­na­ger du club. Je re­garde tous les matches sur mon or­di­na­teur et on échange avec les joueurs et le staff, pré­cise Ian Ma­hin­mi. On a trou­vé un sys­tème ef­fi­cace pour bien tra­vailler. J’aime ça, je suis bas­ket­teur, en­tre­pre­neur, pa­pa et di­ri­geant de club, c’est un job à temps plein. D’avoir l’op­por­tu­ni­té de rendre un peu à ma ré­gion, je ne prends pas ça à la lé­gère.”

Ins­tal­lé à Wa­shing­ton, Ian Ma­hin­mi conserve des liens avec Rouen et la Nor­man­die.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.