“On veut vite re­bon­dir”

Tendance Ouest Rouen - - LA UNE -

Ma­nu Da Cos­ta, l’en­traî­neur de QRM, est prêt pour la nou­velle sai­son.

La page de la Ligue 2 est dé­fi­ni­ti­ve­ment tour­née, pour Que­villy Rouen Mé­tro­pole. Le mer­cre­di 27 juin, le club a re­pris de che­min de l’en­traî­ne­ment pour pré­pa­rer sa sai­son en Na­tio­nal. Avec beau­coup de nou­velles têtes dans l’ef­fec­tif, mais un staff in­chan­gé, tou­jours me­né par Ma­nu Da Cos­ta. À l’is­sue de cette pre­mière séance, le tech­ni­cien normand s’est lon­gue­ment ar­rê­té en salle de presse.

Comment gé­rer les cadres comme Oli­vei­ra, Basque et Ro­gie qui en­vi­sagent de par­tir ?

On a fait tout notre pos­sible pour les mettre dans les meilleures condi­tions, après c’est à eux de dé­ter­mi­ner leur ave­nir. Évi- dem­ment, on passe à cô­té de joueurs qui pour­raient com­plé­ter l’ef­fec­tif en cas de dé­part. On est comme eux, on at­tend, mais on est prêt à les perdre comme à les gar­der. Ils par­ti­ront s’ils ont des offres in­té­res­santes. Le Ga­zé­lec Ajac­cio, pour les ci­ter, ils ont ap­pe­lé le pré­sident et ils vou­laient un trans­fert gra­tuit sur un gar­çon de 22 ans (Romain Basque, NDLR) qui a en­core deux ans de contrat. À un mo­ment don­né, il faut être res­pec­tueux du tra­vail.

Des ar­ri­vées sont en­core pré­vues ?

Le pré­sident doit fi­na­li­ser un prêt pour un mi­lieu of­fen­sif avec un club. J’at­tends une ré­ponse très concrète d’un at­ta­quant. Et on a un ac­cord avec un autre club pour le prêt d’un at­ta­quant, quand ils au­ront fi­na­li­sé l’ar­ri­vée d’une re­crue. J’es­père que l’on pour­ra ac­cé­der au gros coup que l’on a à faire au poste de dé­fen­seur, car il a de l’ex­pé­rience même s’il n’est pas vieux. Au mi­lieu, on a trois gar­çons sous contrat et s’ils ne sortent pas on ne peut pas re­cru­ter (Oli­vei­ra, Basque et Ro­gie, NDLR). Leur his­toire mais tout le monde dans l’at­tente.

Il y a beau­coup de jeunes dans le re­cru­te­ment, c’est parce qu’ils coûtent moins cher ?

Oui il y a des pa­ris, mais si l’at­ta­quant sou­haite 24h de ré­flexion en plus, c’est parce qu’il veut une ral­longe ! Au­jourd’hui, nous, on ne peut pas lut­ter contre cer­tains clubs parce qu’ils ont des sys­tèmes de ré­mu­né­ra­tion avec des mon­tages que l’on n’a pas. On parle sou­vent du bud­get de QRM qui se­ra un des meilleurs de Na­tio­nal. J’at­tire votre at­ten­tion sur la masse sa­la­riale, c’est ça qui est im­por­tant.

C’est quoi l’ob­jec­tif spor­tif pour cette sai­son ?

J’es­père jouer le haut de ta­bleau. Si­non, je ne se­rais pas hon­nête en­vers des joueurs qui nous ont re­joints, comme Ri­chard Sam­nick qui a re­fu­sé des offres en Ligue 2 pour ve­nir chez nous. Je ne se­rais pas hon­nête si je ne di­sais pas qu’on ne veut pas s’éter­ni­ser en Na­tio­nal. On veut vite re­bon­dir et al­ler au des­sus.

Ma­nu Da Cos­ta (à droite) et son staff ont éga­le­ment re­pris le che­min de l’en­traî­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.