Un sui­cide lié aux frères Bog­da­noff ?

Tendance Ouest Rouen - - FAITS DIVERS -

Un homme, qui au­rait été es­cro­qué par les frères Bog­da­noff se­lon des soup­çons de la jus­tice, a été re­trou­vé mort, jeu­di 30 août, au pied des fa­laises d’Étretat. Les en­quê­teurs pri­vi­lé­gient la piste du sui­cide. “Une en­quête a été ou­verte pour re­cherche des causes de la mort”, a pré­ci­sé une source po­li­cière, lun­di 3 sep­tembre. Cy­rille P. était connu pour être dé­pres­sif. “À ce stade, au­cun lien ne peut être fait entre ce geste et l’af­faire d’es­cro­que­rie”, qui a conduit à la mise en exa­men, le jeu­di 21 juin 2018, des frères Igor et Gri­ch­ka Bog­da­noff. Les ju­meaux de 68 ans sont soup­çon­nés d’“es­cro­que­rie et ten­ta­tive d’es­cro­que­rie sur per­sonne vul­né- rable” sur cet homme qui bé­né­fi­ciait d’une me­sure de pro­tec­tion de type cu­ra­telle ou tu­telle. L’es­cro­que­rie por­te­rait sur plu­sieurs cen­taines de mil­liers d’eu­ros, se­lon une source proche du dos­sier.

Les frères Bog­da­noff se dé­fendent

“C’est avec une im­mense tris­tesse tein­tée de co­lère froide que les frères Bog­da­noff ont ap­pris le sui­cide de leur ami Cy­rille”, ont dé­cla­ré leurs avo­cats. “L’em­bal­le­ment ju­di­ciaire a eu pour seule et unique consé­quence un em­bal­le­ment mé­dia­tique que leur ami ne pou­vait sup­por­ter.” Un troi­sième sus­pect a été mis en exa­men en juin dans cette af­faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.