Les pre­miers tes­teurs im­pres­sion­nés

Des ha­bi­tants ont été in­vi­tés à tes­ter le ser­vice pour don­ner leur avis. Au Ma­drillet, le dé­ve­lop­pe­ment du pro­jet se pour­suit

Tendance Ouest Rouen - - NEWS - Au­ré­lien De­la­vaud

Ils étaient plus de 300 à s’être ins­crits sur le site de la Mé­tro­pole Rouen Nor­man­die. La di­zaine de pre­miers tes­teurs, ou pion­niers, à tes­ter le ser­vice de voi­ture élec­trique et au­to­nome dé­ve­lop­pé dans le quar­tier du Ma­drillet était donc pri­vi­lé­giée. Mais, phase de test oblige, les for­tunes ont été di­verses le mer­cre­di 17 oc­tobre pour la pre­mière jour­née de test gran­deur na­ture.

Une ex­pé­rience im­pres­sion­nante

“Nous vou­lons un re­tour sur l’en­semble du ser­vice, de l’uti­li­sa­tion de l’ap­pli­ca­tion jus­qu’à l’ex­pé­rience dans le vé­hi­cule”, ex­pli­quait Fré­dé­ric Saf­froy, le co­or­di­na­teur du pro­jet, avant que les tes­teurs ne montent à tour de rôle dans la Re­nault Zoé truf­fée de cap­teurs. Mal­heu­reu­se­ment, une sé­rie de pe­tits pro­blèmes tech­niques a em­pê­ché cer­tains de pro­fi­ter de l’ex­pé­rience, comme un dys­fonc­tion­ne­ment avec l’ap­pli­ca­tion pour com­man­der les vé­hi­cules.

Par contre, ceux qui ont pu s’as­seoir der­rière un chauf­feur, tou­jours pré­sent en cas de pro­blème, mais qui ne tou­chait pas aux com­mandes, sont res­sor­tis ra­vis de la pe­tite voi­ture élec- trique. “Je m’at­ten­dais à ce que ce soit im­pres­sion­nant, ça l’est bel et bien ! À un mo­ment, un ca­mion s’est mis un peu en tra­vers de la route et on a vu que l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle fait le bou­lot parce que la voi­ture s’est ar­rê­tée im­mé­dia­te­ment”, confiait Maxime Hé­bert. “C’est calme, on pour­rait tra­vailler et se lais- ser conduire”, ajou­tait Éric Rou­land. Un autre uti­li­sa­teur at­ten­dait dé­jà “d’en voir et d’en faire plus”.

Pour bien rem­plir leur mis­sion de tes­teurs jus­qu’au bout, cer­tains ont tout de même no­té la ri­gi­di­té du sys­tème. “Il y a des pro­cé­dures très pré­cises pour évi­ter les ac­ci­dents, mais qui sont un pe­tit peu blo­quantes”, no­tait par exemple Vé­ro­nique Fe­noll. Si les autres re­tours va­lident pe­tit à pe­tit le pro­ces­sus, cette pre­mière boucle de 1,6 km au­tour du cam­pus du Ma­drillet pour­rait ou­vrir of­fi­ciel­le­ment au pu­blic avant la fin de l’an­née 2018.

Des pre­miers tes­teurs ont pu ex­pé­ri­men­ter la voi­ture au­to­nome, avant de ré­pondre à une en­quête pour éva­luer leur res­sen­ti.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.