Ivre, il agresse sa conjointe

Tendance Ouest Rouen - - FAITS DIVERS -

Le 11 oc­tobre 2018, la po­lice est ap­pe­lée vers mi­nuit au do­mi­cile du couple à Ma­romme pour consta­ter une scène de vio­lences conju­gales qui a op­po­sé Mo­ha­med Ab­del­ka­der Hed­ja­la, 39 ans, à sa conjointe. C’est la vic­time qui ac­cueille la po­lice, le vi­sage tu­mé­fié et avec une plaie ou­verte au cuir che­ve­lu. Son conjoint l’au­rait agres­sé parce qu’elle a re­fu­sé ses avances. Le pré­ve­nu ré­pond qu’elle s’est bles­sée seule. Il est ma­ni­fes­te­ment ivre. Par ailleurs, la po­lice est dé­jà in­ter­ve­nue deux ans plus tôt pour des faits si­mi­laires, ce qui rend la ré­ci­dive fla­grante.

Il fait pro­fil bas

L’en­quête de voi­si­nage qui est me­née confirme les cris, disputes et ap­pels à l’aide ré­gu­liers lorsque le pré­ve­nu est al­coo­li­sé. Lors de son au­di­tion, il fait pro­fil bas et re­con­naît son ad­dic­tion qui le “rend mé­chant” mais ac­cuse la vic­time de faire preuve d’une ja­lou­sie ex­ces­sive. À son ca­sier ju­di­ciaire, huit men­tions sont por­tées pour vio­lences. Pour le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique, “le pré­ve­nu mi­ni­mise ses actes”. Il sou­ligne aus­si l’em­prise sur la vic­time, qui sou­haite re­ti­rer sa plainte. La dé­fense ré­torque que “le mis en cause s’est en­ga­gé à chan­ger”. Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Rouen le re­con­naît cou­pable, lun­di 5 no­vembre, et le condamne à une peine de 10 mois de dé­ten­tion dont quatre as­sor­tis du sur­sis et à une mise à l’épreuve de deux ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.