Fiche pra­tique

Tendance Ouest Rouen - - LES MÉTIERS DU SERVICE -

Zoom sur quatre ca­té­go­ries de mé­tiers des ser­vices à la per­sonne qui se­ront re­pré­sen­tés lors la fi­nale des Olym­piades des mé­tiers à Caen.

Aide à la per­sonne

L’aide-soi­gnant veille au confort phy­sique et mo­ral des ma­lades. Il sur­veille l’état des pa­tients, les aide à se dé­pla­cer, à se nour­rir, à ef­fec­tuer leur toi­lette. Ce­la de­mande à la fois de la force phy­sique, de la dé­li­ca­tesse et une grande ca­pa­ci­té à com­mu­ni­quer. Les be­soins dans les éta­blis­se­ments pour per­sonnes âgées aug­mentent. Sa­laire de dé­but : 1 504 eu­ros brut par mois.

Bi­jou­te­rie-Joaille­rie

Pré­ci­sion, per­fec­tion­nisme et mi­nu­tie sont les qua­li­tés re­quises pour de­ve­nir bi­jou­tier-joaillier. Il faut tout d’abord conce­voir le bi­jou sui­vant la de­mande des clients, avant de pas­ser à sa fa­bri­ca­tion. Des connais­sances en gem­mo­lo­gie sont ap­pré­ciées, ain­si qu’une cer­taine sen­si­bi­li­té ar­tis­tique, no­tam­ment pour la créa­tion de bi­joux fan­tai­sie. Sa­laire de dé­but : 1 555 eu­ros brut par mois.

Coif­fure

Le coif­feur s’oc­cupe du soin et de l’es­thé­tique des che­veux. Il faut maî­tri­ser dif­fé­rentes tech­niques : coupe, bru­shing, cou­leur… Le coif­feur peut aus­si pro­po­ser des soins et trai­te­ments ca­pil­laires adap­tés à la na­ture des che­veux de ses clients. Il faut avoir un bon sens du contact pour fi­dé­li­ser sa clien­tèle. Sa­laire de dé­but : 1 498 eu­ros bruts par mois, avec par­fois des pour­boires.

Mé­tiers de la pro­pre­té

L’agent de pro­pre­té et d’hy­giène net­toie et en­tre­tient dif­fé­rents types de lo­caux. L’ac­ti­vi­té a lieu es­sen­tiel­le­ment tôt le ma­tin ou tard le soir. Ce­la de­mande de la ponc­tua­li­té et le res­pect de normes de sé­cu­ri­té et d’hy­giène. Le sec­teur de la pro­pre­té fait par­tie des plus gros re­cru­teurs. Sa­laire de dé­but : 1 498 eu­ros par mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.