Mais qui donc était ma mère ?

Tendance Ouest Rouen - - LIVRES -

Le nar­ra­teur ap­prend, à la mort de sa mère, que celle- ci écri­vait. Évi­dem­ment, il veut en sa­voir plus sur la na­ture des en­ga­ge­ments ma­ter­nels ap­pa­rus dans ce ma­nus­crit.

C’est alors qu’il dé­couvre que sa mère était en­ga­gée, dans les an­nées 1950-60, dans le com­bat pour l’in­dé­pen­dance de l’Al­gé­rie. Un mi­li­tan­tisme qui se li­mi­tait, au Quar­tier La­tin, aux ren­contres entre ca­ma­rades dans les bars et aux dis­tri­bu-

Le sen­ti­ment d’être Fran­çais

Un ro­man sur l’Al­sace du temps de l’oc­cu­pa­tion prus­sienne. Nous y dé­cou­vrons la ré­sis­tance de l’es­prit fran­çais contre l’Al­le­mand conqué­rant. Le jeune Franz et son père, Ul­rich, se re­trouvent fu­gi­tifs. Ul­rich at­tire dans sa fuite les Al­le­mands der­rière lui. Coups de feu… Est- il mort ? Seule­ment bles­sé ? Franz est re­cueilli par des Bo­hé­miens, qui doivent quit­ter l’Al­sace. Notre jeune hé­ros par­tage leur vie, entre spec­tacles et rares ra­pines, tions de tracts. Mais de toute évi­dence elle est al­lée plus loin : jus­qu’à ca­cher un chef du FLN et à être com­plice d’un at­ten­tat ter­ro­riste. Son fils (le nar­ra­teur ?) a alors dé­ci­dé d’en sa­voir plus sur sa mère.

Quant à celle-ci, elle semble vou­loir pré­ser­ver son pas­sé.

Un ro­man psy­cho­lo­gique très in­tense et très ac­tuel, qui in­vite, par les temps qui courent, à de réels ques­tion­ne­ments po­li­tiques. avec un lieu de pré­di­lec­tion an­nuel : la val­lée des Jon­cières, dans le sud- ouest de la France… C’est là que Franz va vou­loir res­ter, pour ap­prendre, à l’école.

Très in­gé­nieux, il va dé­ve­lop­per dans la ré­gion la coupe du bois et créer des scie­ries.

Un jour, comme chaque an­née, re­passent les Bo­hé­miens ; mais il y a par­mi eux un dé­nom­mé… Ul­rich ! On re­noue là avec la meilleure veine du ro­man po­pu­laire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.