Les Hus­kies de Rouen perdent l’une de leurs stars

Tendance Ouest Rouen - - SPORTS -

C’est une pe­tite bombe, à l’échelle du mi­cro­cosme du ba­se­ball hexa­go­nal. Juste avant les fêtes de fin d’an­née, le lan­ceur star des Hus­kies de Rouen a of­fert un ca­deau em­poi­son­né à son pré­sident, en lui an­non­çant son sou­hait de s’en al­ler. Au club de­puis huit ans, Owen Oza­nich re­joint Ri­mi­ni et un cham­pion­nat d’Ita­lie qui lui pro­pose un sta­tut de pro­fes­sion­nel au­quel il ne peut pas pré­tendre à Rouen, mal­gré l’im­po­sante do­mi­na­tion na­tio­nale de l’équipe de­puis près de 20 ans.

Une op­por­tu­ni­té pour les jeunes

“Owen est ré­gu­liè­re­ment sol­li­ci­té de­puis des an­nées, on sa­vait qu’il avait été ap­pro­ché par Ri­mi­ni cet été, confie Xa­vier Rol­land, le pré­sident des Hus­kies. Mais il nous avait dit qu’il al­lait res­ter.” Fi­na­le­ment, le Fran­co- amé­ri­cain a chan­gé d’avis pour s’of­frir un nou­veau chal­lenge. Spor­ti­ve­ment, il laisse les Hus­kies or­phe­lins de l’une de leurs pièces maî­tresses. Mais Xa­vier Rol­land re­fuse de s’alar­mer. Plu­tôt que de re­cru­ter pour rem­pla­cer son in­ter­na­tio­nal fran­çais, il pense faire confiance “aux jeunes qui ar­rivent, comme Es­te­ban Prioul ou Quen­tin Mou­lin. Ça peut les ai­der à prendre leurs res­pon­sa­bi­li­tés et le dé­part d’Owen peut créer un ap­pel d’air pour les faire pro­gres­ser”. Tou­ché par le dé­part d’un joueur avec le­quel il avait dé­ve­lop­pé un lien fort au fil des an­nées, après “être al­lé le cher­cher dans le Ver­mont”, le pré­sident de la meute “sou­haite qu’il réus­sisse en Ita­lie”. Et qui sait, il ne s’agit peut-être pas d’un adieu mais seule­ment d’un au re­voir.

Après huit ans de bons et loyaux ser­vices, Owen Oza­nich quitte les Hus­kies de Rouen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.