Au ROC, Da­vid Dé­taille s’est pris d’amour pour le cur­ling

Du ven­dre­di 1er au di­manche 3 fé­vrier, Da­vid Dé­taille et la sec­tion cur­ling du Rouen olym­pic club par­ti­ci­pe­ront aux fi­nales des cham­pion­nats de France.

Tendance Ouest Rouen - - PASSION -

Il y a dix ans, il ne se se­rait cer­tai­ne­ment pas ima­gi­né en train de ba­layer de­vant une pierre pour la faire glis­ser jusque dans le centre de la mai­son. Prin­ci­pa­le­ment parce qu’il ne com­pre­nait pas grand-chose à ce jar­gon d’ama­teur de cur­ling. Et pour­tant… Pour Da­vid Dé­taille, tout est par­ti d’une blague, at­ta­blé dans un bar avec deux amis de­vant la re­trans­mis­sion d’un match de ce sport de glace.

Comme un jeu d’échecs sur glace

Sauf que cet in­for­ma­ti­cien a fran­chi le pas. Une ini­tia­tion avec l’équipe du Rouen olym­pic club plus tard, Da­vid était conquis. “Ce que j’ai ai­mé, c’est que l’on pro­gresse vite. C’est va­lo­ri­sant”, ex­plique le cur­leur. Âgé de 49 ans, Da­vid Dé­taille pra­tique de­puis quatre ans ce sport mé­con­nu : “C’est un jeu de pré­ci­sion et un jeu de stra­té­gie. C’est comme un jeu d’échecs sur glace.”

Par­fois, le cur­ling est vic­time de mo­que­ries. Mais peu de dé­trac­teurs ima­ginent l’ef­fort que de­mande le fait de ba­layer la glace pour mieux faire avan­cer une pierre de presque 20 ki­los. “Le mou­ve­ment éner­gique se fait en dé­pla­ce­ment. On dit que ba­layer une pierre, c’est comme cou­rir un 100m.”

Avec ses co­équi­piers, Da­vid Dé­taille a réus­si à qua­li­fier le ROC pour ses pre­mières fi­nales du cham­pion­nat de France. Un ex­ploit pour un club du grand Ouest, iso­lé par rap­port aux autres équipes. Face aux cinq autres meilleures équipes du pays, “d’un ni­veau bien su­pé­rieur au nôtre”, Da­vid et ses com­pères s’avancent dans le rôle du Pe­tit Pou­cet. Mais ils comptent bien en pro­fi­ter pour prendre du plai­sir et pla­cer Rouen sur la carte du cur­ling fran­çais.

Sur la pe­tite glace de l’Ile La­croix, les condi­tions d’en­traî­ne­ment ne sont pas idéales pour les cur­leurs de Rouen. Mais Da­vid Dé­taille es­time avoir no­tam­ment ga­gné en équi­libre grâce à cette dis­ci­pline.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.