Un col­lège tou­ché par une grève

Tendance Ouest Rouen - - LUBRIZOL -

La si­tua­tion n’est plus te­nable. C’est ce que dé­noncent des pa­rents d’élèves, des en­sei­gnants et des agents du col­lège Jean-Le­ca­nuet, près du jar­din des plantes à Rouen, lun­di 7 oc­tobre, suite à l’in­cen­die de l’usine Lu­bri­zol. Ils ont dé­ci­dé de se mettre en grève pour se faire en­tendre.

Des élèves ma­lades

“Nous de­man­dons un sui­vi mé­di­cal pour les élèves et pour les per­son­nels et nous de­man­dons aus­si de vé­ri­tables ana­lyses”, ex­plique Ge­ne­viève Favre, pro­fes­seur de lettres. Elle dé­nonce les consé­quences de l’in­cen­die au sein de l’éta­blis­se­ment, avec des élèves “qui vo­missent ou qui ont très mal au ventre”. C’est le cas de Léa Ri­chard, élève en troi­sième : “J’ai plein d’élèves dans ma classe qui ne sont pas bien, moi-même j’en fais par­tie”. Elle ra­conte voir régulièrem­ent ses ca­ma­rades par­tir pen­dant les cours, car ils souffrent des odeurs pro­ve­nant du site de Lu­bri­zol. Les en­sei­gnants ont éga­le­ment des dif­fi­cul­tés à as­su­rer leurs cours dans ces condi­tions. “Nous avons une col­lègue qui a fait une très grave crise d’asthme en ar­ri­vant au col­lège, af­firme Ge­ne­viève Favre. Nous fai­sons cours mais pas dans de très bonnes condi­tions.” Les en­sei­gnants, les pa­rents et les ha­bi­tants du quar­tier sou­haitent dé­sor­mais se re­grou­per sous une as­so­cia­tion pour se faire en­tendre.

Pa­rents d’élèves et pro­fes­seurs dé­noncent les condi­tions dans les­quelles se passent les cours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.