Les restes du Ha­meau des brouettes

Tendance Ouest Rouen - - NEWS -

C’était il y à peine plus d’un an. Le mar­di 23 oc­tobre 2018, les forces de l’ordre fai­saient éva­cuer le Ha­meau des brouettes, met­tant ain­si fin à des mois d’oc­cu­pa­tion par des mi­grants sans struc­ture d’ac­cueil, des san­sa­bri et des as­so­cia­tions. Au­jourd’hui, ce grand bâ­ti­ment de la rive gauche de Rouen est tou­jours à l’aban­don, mais une par­tie de son es­prit per­dure.

“Un vrai gâ­chis”

“Il y a un vrai sen­ti­ment de gâ­chis quand on voit que ce bâ­ti­ment ne sert à rien. On nous a dé­lo­gés pour faire des tra­vaux qui n’ont pas com­men­cé”, dé­nonce Florence Ca­pron, membre de Ré­seau so­li­da­ri­té mi­grants. Quand elles ont dû quit­ter les lieux, bon nombre de per­sonnes se sont re­trou­vées à la rue, sans so­lu­tion de lo­ge­ment, mal­gré l’im­pli­ca­tion de fa­milles d’ac­cueil et quelques ten­ta­tives d’oc­cu­pa­tions d’autres bâ­tisses. “Une par­tie de ces per­sonnes a ob­te­nu un lo­ge­ment, comme les mi­neurs non ac­com­pa­gnés et les de­man­deurs d’asile, mais les deux tiers des oc­cu­pants ont été re­mis à la rue. Ils y sont tou­jours, ici ou dans d’autres ré­gions”, re­grette Florence Ca­pron, qui rap­pelle que la de­mande d’hé­ber­ge­ments reste plus forte que l’offre. De ces quelques mois d’oc­cu­pa­tion du ha­meau des Brouettes, la bé­né­vole con­serve quand même de très bons sou­ve­nirs, sur­tout sur le plan hu­main.

Après plu­sieurs mois d’oc­cu­pa­tion, le bâ­ti­ment avait été éva­cué le mar­di 23 oc­tobre 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.