L’orgue de la ca­thé­drale ré­duit au si­lence pour plu­sieurs mois

Tendance Ouest Rouen - - NEWS -

Lio­nel Cou­lon ne s’en cache pas. “Je ne sais pas si ce­la va pri­ver les fi­dèles, mais moi ça va beau­coup me pri­ver de ne pas jouer.” Il est le ti­tu­laire du grand orgue de la ca­thé­drale de Rouen de­puis 1992. L’ins­tru­ment est le plus mas­sif de la ville, avec quatre cla­viers ma­nuels de 61 touches, un pé­da­lier de 32 marches et 68 jeux. L’ins­tru­ment, construit après la guerre en 1956, com­mence à souf­frir des ra­vages du temps. “Les cir­cuits élec­triques sont fort fa­ti­gués et la Drac (Di­rec­tion gé­né­rale des af­faires cultu­relles NLDR) craint que des étin­celles ne mettent le feu à l’en­semble”, dé­taille l’ar­tiste, en pré­ci­sant qu’on “ne sait pas quand les tra­vaux vont com­men­cer et le temps que ce­la va du­rer”. Une chose est sûre, il ne peut plus être joué de­puis lun­di 4 no­vembre.

“On joue la pru­dence”

Lui- même a pu consta­ter que l’ins­tru­ment n’a pas tou­jours été bien en­tre­te­nu au fil des an­nées, avec cer­tains sys­tèmes qui sont dé­faillants, d’autres qui sont mal net­toyés ou en­tre­te­nus. Il consi­dère tout de même que “les pro­blèmes qu’a connu Notre-Dame-de-Pa­ris font qu’on joue beau­coup la pru­dence dans les Drac”. Un ex­cès de zèle en somme après le trau­ma­tisme pa­ri­sien. Dans l’at­tente des ré­no­va­tions, l’orgue de choeur, plus pe­tit et des­ti­né en prin­cipe à l’ac­com­pa­gne­ment, prend le re­lais.

Lio­nel Cou­lon ne pour­ra plus jouer de l’orgue prin­ci­pal de la ca­thé­drale de Rouen, le temps des ré­no­va­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.