Ils sé­ques­traient et pros­ti­tuaient des mi­neures

Tendance Ouest Rouen - - FAITS DIVERS -

Quatre jeunes hommes, soup­çon­nés d’avoir pros­ti­tué au moins quatre jeunes filles mi­neures à Rouen, ont été mis en exa­men pour proxé­né­tisme en bande or­ga­ni­sée, a-t-on ap­pris di­manche 15 dé­cembre 2019. “L’un des mis en cause était dé­jà en dé­ten­tion pro­vi­soire et les trois autres ont été pla­cés sous contrôle ju­di­ciaire”, a in­di­qué le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Rouen, Pas­cal Prache. Une source po­li­cière a pré­ci­sé qu’“au­cun des quatre mis en cause n’avait été pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire pour ces faits”. Se­lon LCI, qui a ré­vé­lé l’in­for­ma­tion, ils sont soup­çon­nés d’avoir sé­ques­tré et for­cé plu­sieurs jeunes filles à se pros­ti­tuer pen­dant plu­sieurs mois, celles-ci se voyant im­po­ser jus­qu’à 15 re­la­tions sexuelles ta­ri­fées par jour à 100 eu­ros la passe, se­lon leurs té­moi­gnages. “Les sus­pects sont âgés de 16 à 22 ans”, a rap­por­té une source po­li­cière. “Les vic­times sont des jeunes filles mi­neures en fugue ou ha­bi­tant dans des foyers d’ac­cueil. À ce stade, il y en a au moins quatre.” Les in­ves­ti­ga­tions se pour­suivent pour iden­ti­fier toutes les jeunes femmes qui ont pu se pros­ti­tuer à tra­vers ce ré­seau, ac­tif de­puis au moins le dé­but de l’an­née 2019. Une en­quête pré­li­mi­naire avait été ou­verte en fé­vrier après la dé­po­si­tion d’une vic­time pré­su­mée au Havre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.