The New Pope : un pur joyau de sé­rie à sa­vou­rer

La suite de The Young Pope ar­rive en­fin sur Ca­nal+, avec John Mal­ko­vich, Jude Law et Cé­cile de France dans les rôles prin­ci­paux.

Tendance Ouest Rouen - - ACTU - Ju­lia Bau­din £@ Bau­dinJ

Trois an­nées ont pas­sé de­puis la dif­fu­sion en 2016, sur Ca­nal+, de The Young Pope, pur joyau de sé­rie si­gné Pao­lo Sor­ren­ti­no. Trois an­nées, c’est long. Mais ne dit-on pas que « tout vient à point à qui sait at­tendre » ? La suite, re­bap­ti­sée The New Pope, est stu­pé­fiante. « Vous avez le ter­ro­risme à vos portes, une ky­rielle de scan­dales sexuels qui touchent toute la hié­rar­chie ec­clé­sias­tique, un pape qui n’est plus ai­mé mais ido­lâ­tré, et vous sa­vez com­bien l’ido­lâ­trie est dan­ge­reuse… Il vous faut un nou­veau pape. » Ce pre­mier échange entre le se­cré­taire d’État du Va­ti­can Voiel­lo (Sil­vio Or­lan­do) et l’am­bas­sa­deur au­près du Saint-Siège Bauer (Mark Iva­nir) donne le ton. Le très cha­ris­ma­tique Pie XIII (Jude Law) est dans le co­ma de­puis neuf mois. Après deux conclaves tu­mul­tueux et la no­mi­na­tion, ra­pi­de­ment sui­vie du dé­cès, de Fran­çois II, Sir John Bran­nox ( John Mal­ko­vich), de­vient Jean­Paul III. Dans la veine de The Young

Pope comme de la plu­part de ses films, tels Youth ou La Grande Bel­lez­za,

Pao­lo Sor­ren­ti­no livre un ob­jet ex­trê­me­ment so­phis­ti­qué, très rock’n roll, im­pu­dique et d’une in­tel­li­gence rare.

Pro­di­gieux John Mal­ko­vich

Pas un des dix épi­sodes qui ne re­mette en cause, au tra­vers de scènes sur­réa­listes et de dia­logues ma­gni­fiques, les fon­da­men­taux mêmes du monde oc­ci­den­tal. Ar­gent, culpa­bi­li­té, égo­cen­trisme, dé­pra­va­tion, com­plo­tisme, ido­lâ­trie, dé­ni de l’autre et de la réa­li­té… Mais où donc pas­sé Dieu dans tout ce­la ? Et où est l’amour ? C’est la ques­tion que vient po­ser le nou­veau sou­ve­rain pon­tife, in­car­né par un John Mal­ko­vich plus vrai que na­ture, épau­lé par Cé­cile de France, sa di­rec­trice de la com­mu­ni­ca­tion, mais aus­si par Ma­ri­lyn Man­son ou en­core Sha­ron Stone, dont les ap­pa­ri­tions, dans leur propre rôle, sont l’oc­ca­sion d’autres in­ter­ro­ga­tions. Mal­ko­vich a confié avoir ado­ré en­dos­ser ce rôle. Et ce­la se voit.

The New Pope, sur Ca­nal+.

Jude Law et John Mal­ko­vich dans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.