1917

Tendance Ouest Rouen - - CINÉMA - Ma­rie-Ch­ris­tine d'An­dré

En 1917, en France, deux jeunes sol­dats an­glais sont convo­qués par leur su­pé­rieur qui leur confie une mis­sion de la plus haute im­por­tance, mais très dan­ge­reuse : tra­ver­ser les lignes en­ne­mies, qui au­raient été aban­don­nées par les Al­le­mands, pour por­ter un mes­sage urgent à un co­lo­nel et lui in­ti­mer l'ordre de re­non­cer à une at­taque im­mi­nente, qui le fe­rait tom­ber, lui et ses hommes, dans un ter­rible piège. Ce film ma­gis­tral plonge le spec­ta­teur dans l'en­fer de la Pre­mière Guerre mon­diale, en sui­vant ces deux sol­dats grâce à un long plan - sé­quence - même s'il y a quelques rares coupures ! Ce par­ti-pris tech­nique per­met de trans­for­mer cette his­toire en un sus­pense ha­le­tant et fas­ci­nant, qui re­bon­dit ré­gu­liè­re­ment, au fur et à me­sure de la pro­gres­sion des deux jeunes hé­ros. On ne peut évi­ter de pen­ser à Il faut sau­ver le sol­dat Ryan, de Ste­ven Spiel­berg, tant le réa­lisme des scènes de guerre est saisissant et cloue lit­té­ra­le­ment le spec­ta­teur sur son fau­teuil. L'in­ter­pré­ta­tion, do­mi­née par Dean-Charles Chap­man et George MacKay, est sen­sa­tion­nelle. Sur­tout, ce film im­pres­sion­nant dis­tille de belles le­çons de cou­rage et de sens du de­voir. Mais, avec un tel film, les scènes de vio­lences sont pé­nibles.

Film de guerre bri­tan­ni­co-amé­ri­cain. De Sam Mendes, avec DeanC­harles Chap­man (le pre­mière classe Blake), George MacKay (le pre­mière classe Scho­field), Da­niel Mays (le sergent San­ders), Co­lin Firth (1h55).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.