Que re­te­nir du dé­bat d’avant pre­mier tour avec les dix can­di­dats ?

Tendance Ouest Rouen - - MUNICIPALE­S 2020 - Amau­ry Trem­blay

Ten­dance Ouest a or­ga­ni­sé un dé­bat du pre­mier tour aux mu­ni­ci­pales, mer­cre­di 4 mars, avec les dix can­di­dats à Rouen.

Deux thé­ma­tiques, ju­gées ma­jeures par la ré­dac­tion, ont été abor­dées : l’en­vi­ron­ne­ment et la tran­quilli­té pu­blique. Leurs ré­ponses sont re­trans­crites par ordre de prise de pa­role, dé­ci­dée lors d’un ti­rage au sort.

Pierre-Alexandre Gues­don (Rouen ani­ma­liste) évoque ain­si “la créa­tion d’une dé­lé­ga­tion à la pro­tec­tion ani­male”. Jean-Mi­chel Bé­ré­go­voy (Réen­chan­tons Rouen) veut une “ville jar­din [en] re­vé­gé­ta­li­sant cette ville”. Pour Guillaume Pen­nelle (Ras­sem­ble­ment na­tio­nal), “il faut dé­con­ges­tion­ner la ville, nous sommes fa­vo­rable au Contour­ne­ment est”. Marc Fouilloux (Rouen en lutte) re­prend un slo­gan en­ten­du lors des ma­ni­fes­ta­tions : “Ce n’est pas le climat qu’il faut chan­ger mais le sys­tème”. Se­lon Jean-Louis Lou­vel (Rouen au­tre­ment), “Rouen n’a rien d’une ville verte” et en­tend ain­si faire “de Rouen une ville res­pi­rable”, en se po­si­tion­nant pour le Contour­ne­ment est. Ni­co­las Mayer-Ros­si­gnol (Fiers de Rouen) rap­pelle que c’est en étant aus­si pré­sident de la Mé­tro­pole que la si­tua­tion peut vrai­ment évo­luer “avec les trans­ports en com­mun”. Lio­nel Des­camps (Rouen notre com­mune) veut “lut­ter contre les émis­sions de gaz à ef­fet de serre avec la gra­tui­té des trans­ports” tan­dis que Ma­rine Ca­ron (En­semble pour Rouen) pose la “ques­tion de la vé­gé­ta­li­sa­tion”. Fré­dé­ric Pod­gus­zer (Lutte ou­vrière) re­tient le sys­tème ca­pi­ta­liste comme cause prin­ci­pale, en­fin Jean-Fran­çois Bures (Au coeur de Rouen) dé­fend “l’in­ter­mo­da­li­té, pour se dé­pla­cer en ville par plu­sieurs moyens”.

Amé­lio­rer la sécurité pu­blique à Rouen

Pour Guillaume Pen­nelle, “c’est la to­lé­rance zé­ro” en ren­for­çant la po­lice mu­ni­ci­pale. Même pro­po­si­tion pour Jean-Louis Lou­vel, “sur­tout de nuit et ren­for­cer la vi­déo­pro­tec­tion”. De son cô­té, Marc Fouilloux dé­nonce plu­tôt “l’in­sé­cu­ri­té so­ciale”. Pierre- Alexandre Gues­don rap­pelle que “les per­sonnes vio­lentes en­vers les hu­mains l’ont été en­vers les ani­maux”. Jean-Mi­chel Bé­ré­go­voy veut “le bon dis­po­si­tif au bon en­droit pour avoir les bons ré­sul­tats”. Ni­co­las Mayer-Ros­si­gnol veut “ren­for­cer la po­lice en fai­sant at­ten­tion au bud­get”. Jean-Fran­çois Bures pro­pose “d’aug­men­ter la vi­déo­pro­tec­tion en pas­sant à 100 ca­mé­ras”. Fré­dé­ric Pod­gus­zer af­firme que “l’in­sé­cu­ri­té, c’est de ne pas sa­voir si on va avoir un tra­vail de­main”. Pour Ma­rine Ca­ron, “il faut ren­for­cer l’ac­tion de la po­lice mu­ni­ci­pale”. En­fin, Lio­nel Des­camps veut “com­battre l’in­sé­cu­ri­té so­ciale et la pré­ca­ri­té”.

Ra­dio. Ten­dance Ouest donne ren­dez-vous mer­cre­di 18 mars de 12h à 13h pour le dé­bat de la ré­dac­tion (103.7 FM). Une heure d’échange et d’ana­lyse sur les en­jeux avant le se­cond tour des mu­ni­ci­pales.

Les cinq pre­miers par­ti­ci­pants au dé­bat d’avant pre­mier tour de Ten­dance Ouest, avant le scru­tin du di­manche 15 mars, à Rouen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.