Quel can­di­dat de droite à la pré­si­den­tielle ?

Tendance Ouest Rouen - - FRANCE MONDE -

Pour le par­ti Les Républicai­ns, l'in­quié­tude en 2022 s'ap­pelle Édouard Phi­lippe : le maire du Havre et ex-Pre­mier mi­nistre ne fi­ni­ra-t-il pas tout de même par se pré­sen­ter à l'élec­tion pré­si­den­tielle, oc­cu­pant ain­si le cré­neau de la droite et du centre-droit sans qu'une can­di­da­ture LR puisse lui faire concur­rence dans l'opi­nion – et sans que LR puisse en­vi­sa­ger de le sou­te­nir, l'ayant trop cri­ti­qué comme trans­fuge en 2017 ? Le dan­ger se­rait de cé­der aux di­vi­sions et ri­va­li­tés in­ternes, ou sim­ple­ment de perdre du temps. Puisque per­sonne ne semble avoir en­vie de ré­édi­ter une pri­maire comme en 2016, le par­ti pousse son pré­sident Ch­ris­tian Ja­cob à lan­cer ra­pi­de­ment un pro­ces­sus de dé­si­gna­tion de can­di­dat avant Noël. Mais tous ne sou­tiennent pas une can­di­da­ture de Fran­çois Ba­roin : ain­si Bru­no Re­tailleau, chef de file des sé­na­teurs LR, ou le dé­pu­té du Vau­cluse Ju­lien Au­bert… Pour ten­ter de ré­soudre l'im­bro­glio, le conseil na­tio­nal du par­ti, qui au­rait dû se réunir cette se­maine, le fe­ra au mois d'oc­tobre. Pour don­ner à tout le temps de la ré­flexion.

Le par­ti Les Républicai­ns pousse son pré­sident à lan­cer un pro­ces­sus de dé­si­gna­tion de can­di­dat avant Noël. Mais tous ne sou­tiennent pas une can­di­da­ture de Fran­çois Ba­roin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.